BANKRUN 2010

Forum du site
Bankrun2010.com
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 définir une stratégie, un but

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
sylvain f

avatar

Messages : 82
Date d'inscription : 12/12/2010
Localisation : sud

MessageSujet: définir une stratégie, un but   Lun 13 Déc - 7:43

Sitôt debout me voila avec une foule que questions (deux ou trois)

ne pensez vous pas que le forum va connaitre un bankrun? il est 8h30 et aujourd' hui pas mal de personnes vont passer par là

la nuit courte porte tout de même conseil et voila mes inquiétudes en vrac comme mes cheuveux (faux: je n'ai pas de cheveux drunken je ressemble à un smiley)


1) le forum va t il rester comme il est? ou des rubriques seront apporté?
2) quelle stratégie pour réussir l'idée de cantona (Géraldine tu dis qu'on doit juste continuer à prélever du cash et inciter à le faire je crois?)
3) le but est il : "et le système s'écroule" ou bien " les gens ne sont plus écouté quand ils font greve aujourd hui il faut donner des idées aux syndicats"
(ce qui sous entend que c'est à la prochaine grève qu'on peut obtenir un droit de parole)






1) pour moi un forum est un outil malléable on en fait ce qu'on veut , le propre du forum est d'obtenir des idées, pour moi donc il suffit de voir ce que chacun en pense, et si certains ont des idées ils doivent être clair: proposer des principes d'organisation
sans doute devons nous déjà établir un but et une stratégie?
qu'en pensez vous?

2) vos avis?

3) vos avis?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://oleotransition.newfreeforum.com/
daaabou

avatar

Messages : 11
Date d'inscription : 13/12/2010

MessageSujet: Re: définir une stratégie, un but   Lun 13 Déc - 8:02

tu peux te faire une idée de la stratégie que je préconise sur le forum "débat"/"allez luta!", première page.

Content de te voir ici, nous voilà débarrassés de ces ù;:;:^!Exclamation de trolls.

à bientôt il est l'heure pour moi de me pieuter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sylvain f

avatar

Messages : 82
Date d'inscription : 12/12/2010
Localisation : sud

MessageSujet: Re: définir une stratégie, un but   Lun 13 Déc - 8:41

tu me donneras un lien vers cette page?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://oleotransition.newfreeforum.com/
Geraldine

avatar

Messages : 168
Date d'inscription : 12/12/2010
Age : 47
Localisation : Bruxelles

MessageSujet: Re: définir une stratégie, un but   Lun 13 Déc - 15:09

1) le forum va t il rester comme il est? ou des rubriques seront apporté?

Oui. On rajoutera des langues au fur et à mesure, mais toujours selon la même structure.


2) quelle stratégie pour réussir l'idée de cantona (Géraldine tu dis qu'on doit juste continuer à prélever du cash et inciter à le faire je crois?)

La stratégie c'est d'informer ceux qui ont eu peur de le faire. C'est d'occuper tous les espaces possibles, blog, réseaux sociaux, espaces de commentaires sous les articles des quotidiens en ligne, parler aux comptoirs des bistrots, dans la file au magasin ou à la poste, distribuer des tracts, parler sur les autres forums, faire circuler le lien du site Bankrun et les videos qu'il contient. Tout se base sur l'information. Comme ce fut le cas avec le vaccin H1N1. C'est par la mobilisation massive citoyenne que les gens ont pour la plupart, compris qu'il n'y avait pas de pandémie et qu'il s'agissait d'une affaire commerciale scandaleuse.

C'est cela notre stratégie. Convaincre les gens de changer leurs économies qui dorment sur leur comptes, titres, plans de pensions etc de retirer leur cash et d'acheter des métaux précieux et des réserves de nourriture, de conserves etc.....

Et de prélever leur cash de leur compte courrant, une fois qu'ils ont perçu leur salaire ou allocation ou pension et que leurs prélévements automatiques ont été retirés. Bref, de gérer leur argent cash au jour le jour et de ne plus utiliser leur cartes de banque. Autant que faire se peut.


3) le but est il : "et le système s'écroule" ou bien " les gens ne sont plus écouté quand ils font greve aujourd hui il faut donner des idées aux syndicats"
(ce qui sous entend que c'est à la prochaine grève qu'on peut obtenir un droit de parole)


Le système s'écroulera avec ou sans nous. Le but est qu'il s'écroule avant que nos acteurs économiques ne nous imposent leur gouvernance économique mondiale.

Croyez-moi, s'ils ont eu peur de notre action, ce n'est pas parce qu'ils voulaient nous préserver d'un crash, mais éviter que ça se produise avant que leur alternative ne soit prête.

EN gros, que LEUR réponse à la crise qu'ils ont créé ou contribué à créé ne soit opérationnelle.

Il faut faire comprendre aux gens qu'un gouvernement économique mondial présenté comme la seule façon possible de réguler ce qu'ils ont eux même dérégulé, n'est rien d'autre que du fascisme. Car il n'y aura aucune opposition en face d'eux pour défendre nos intérêts.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bankrun2010.com
needje



Messages : 9
Date d'inscription : 14/12/2010

MessageSujet: réflexion en vrac   Mar 14 Déc - 15:43

A propos de Cantona et de la com des critiques pour avancer...
C’est vrai que sans tête d’affiche l’opération n’aurait pas eu un tel retentissement, en contrepartie c’est jouer la même carte des médias, méfiance! les spécialistes de la télévisions des radios ont vite fait de ridiculiser de s’acharner, de diaboliser, de surdésinformer les mouvements de ce type. Attention à ces façonneurs d’opinion publique qui ont bien plus l’habitude de parler devant une caméra ou un micro que le commun des mortels, et pour preuve, on a vite fait de faire passer Cantona (pourtant aguerrit de com) de héros révolutionnaire à salaud qui en a rien a foutre des petites gens! Mais qui a commencé?
Pour une action efficace à l’avenir il convient de réfléchir à comment utiliser les moyens communications sans y laisser trop de plumes... Et pourquoi ne pas s’inspirer justement de ces très grands financiers qui gouverne notre monde? Rare sont ceux qui font la une des journaux, et oui, ils agissent en toute discrétion...

Interrogations...

Ce changement que nous désirons tant ne passe t-il pas par le boycottage des journaux qui appartiennent au gros industriels véreux?
Ne passe-t-il pas par le bannissement de la télévision et des médias qui nous incite à consommer toujours plus?
Retirer l’argent dont on a besoin une fois par semaine pour payer le petit commerçant du coin est-ce si compliqué? Ne serait-ce pas plus efficace qu’une seule journée d’action?
Ces actions sont elles si difficiles à réaliser?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sylvain f

avatar

Messages : 82
Date d'inscription : 12/12/2010
Localisation : sud

MessageSujet: Re: définir une stratégie, un but   Mar 14 Déc - 18:36

il ne faut pas perdre de vue que nous sommes environ 60
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://oleotransition.newfreeforum.com/
Morpheus

avatar

Messages : 83
Date d'inscription : 13/12/2010
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: définir une stratégie, un but   Mar 14 Déc - 19:15

needje a écrit:
A propos de Cantona et de la com des critiques pour avancer...
C’est vrai que sans tête d’affiche l’opération n’aurait pas eu un tel retentissement (...)


Sans vouloir offenser, je crois que c'est une erreur d'analyse.

Ce sont les médias qui ont focalisé sur Cantona, pas le mouvement lui-même. Le succès du mouvement n'est pas du à Cantona ou aux médias, mais bien à l'initiative de bankrun2010. C'est bankrun2010 qui a essaimé le message et fait des émules, et c'est parce que l'initiative de bankrun 2010 a commencé à avoir un succès sérieux que les médias s'en sont emparés. Les médias n'ont pas parlé du message de Cantona après que celui-ci fut enregistré, mais uniquement après que bankrun2010 l'ai utiliser pour illustrer l'idée essentielle du mouvement, et seulement à partir du moment où il a prit une ampleur inattendue.

On a ensuite entendu dire que c'est grâce aux médias que cela a eut du succès. C'est une manipulation, une contre-vérité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://morpheusfd12.orbideo.be/
Adry1



Messages : 26
Date d'inscription : 13/12/2010

MessageSujet: Re: définir une stratégie, un but   Mar 14 Déc - 19:51

Morpheus a écrit:
needje a écrit:
A propos de Cantona et de la com des critiques pour avancer...
C’est vrai que sans tête d’affiche l’opération n’aurait pas eu un tel retentissement (...)


Sans vouloir offenser, je crois que c'est une erreur d'analyse.

Ce sont les médias qui ont focalisé sur Cantona, pas le mouvement lui-même. Le succès du mouvement n'est pas du à Cantona ou aux médias, mais bien à l'initiative de bankrun2010. C'est bankrun2010 qui a essaimé le message et fait des émules, et c'est parce que l'initiative de bankrun 2010 a commencé à avoir un succès sérieux que les médias s'en sont emparés. Les médias n'ont pas parlé du message de Cantona après que celui-ci fut enregistré, mais uniquement après que bankrun2010 l'ai utiliser pour illustrer l'idée essentielle du mouvement, et seulement à partir du moment où il a prit une ampleur inattendue.

On a ensuite entendu dire que c'est grâce aux médias que cela a eut du succès. C'est une manipulation, une contre-vérité.

Pour compléter ton propos, ne perdez pas de vu que les journalistes ne font plus leur travail initialise qui est d'exploiter le fond et non de caricaturer la forme. Ce qui fait "vendre" c'est le buzz. C'est en ça que le soit disant appel de Cantonna qui n'en était pas un ait été tant médiatisé. Une personnalité public qui parle de "révolution" ça créer le buzz...
Ceci démontre parfaitement que le travail journalistique n'est plus fait, car, hormis quelques uns tel Frédéric Tadeï ont expliquer qu'il s’agissait d'une initiative indépendante de Canto et un poil plus complexe et réfléchi que ce qu'ils ont bien voulu nous faire croire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
needje



Messages : 9
Date d'inscription : 14/12/2010

MessageSujet: Re: définir une stratégie, un but   Mar 14 Déc - 20:38

Je me suis certainement mal exprimé, ce que je voulais dire c'est qu'alors que Canto n'a quasi fait aucunes autres déclarations à part celle qui a été réutilisée par bankrun(c'est bien vu), les médias (des professionnels) ont surenchérit sur l'image ou plutôt le propos isolé de Cantona pour mieux ridiculiser l'action (ils sont très fort).
Pour un journaliste, c'est du pain beni un footballeur richissime qui veut faire la révolution... No comment
Alors simplement, il me semblait important de réfléchir avant d'utiliser une figure connu pour faire de la com...
Cela dit grâce à ça, le mouvement est né! mais prudence à l'avenir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nicolas



Messages : 11
Date d'inscription : 14/12/2010
Localisation : Morbihan

MessageSujet: Re: définir une stratégie, un but   Mar 14 Déc - 21:55

Salut ici

Perso je serais plus sur le débat de fond ou la je pourrais répondre de manière précise mais sinon le but c'est de changer les choses , le système pourri qui de doutes façon va droit au mur avec ou sans nous , ca peu être un but .

La stratégie c'est le rassemblement , c'est pour ca que je suis plus pour un débat de fond plutôt qu'un crash bancaire , sur le net c'est encore possible , et ce genre de mouvements non seulement va survivre mais ca va s'amplifier .Si un max de gens jouent le jeu de notre coté sans débordements , sans dévier d'une certaine éthique et bien nous seront crédibles.

J'espère pouvoir débattre avec vous de mes vrais questions et raisonnements et en tout cas merci , ca fais plusieurs années que j'attends ca et voila ca arrive , une lueur d'espoir dans ce monde si noir .

Nicolas

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chris

avatar

Messages : 24
Date d'inscription : 13/12/2010
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: définir une stratégie, un but   Mar 14 Déc - 22:27

Très saine approche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matthieu



Messages : 16
Date d'inscription : 14/12/2010
Age : 29

MessageSujet: Re: définir une stratégie, un but   Mar 14 Déc - 23:38

Bonjour,

m^me si il est demandé un réelle organisation dans les stratégies que l'on propose je me permet d'émettre une idée qui doit encore être étoffée.

Premièrement je pense que c'est une bonne méthode que d'aller retirer son argent de la banque et je pense qu'il ne faut pas dire que c'est pour détruire les banques mais plutôt pour dénoncer ce qui ce passe et surtout apporter quelque chose de mieux.
La nuance est importante car les gens on peur de l'anarchie qui peut éclater derrière cette action. Lorsque Yann était sur France 3 une des personne présente lui demandait parmi le brouhahha "Mais qu'est ce que vous proposer après?" alors qu'elle avait occupé des postes haut placé (désolé je n'ai pas son nom sous la main) et ne semblait pas réticente à ce que disait Yann. Ceci montre bien qu'il faut transmettre le message d'espoir de la reconstruction à long terme. Bon voilà, désolé si je parle à des gens déjà convaincu, je voulais le dire.

Deuxièmement, je me disais qu'une stratégie pourrait être de refaire des journées d'action comme le 7 décembre mais en visant des banques en particulier, une fois que le mouvement aura pris de l'ampleur, tous les participants devront aller retirer dans une seule banque le même jour au distributeur ou au guichet pour ceux qui sont client( au hasard, BNP Paribas) et ainsi de suite tous les mois dans les différentes banques que l'on cible.
Dans ce cas l'action serait plus ciblé, je ne sais pas combien de personnes ont agi le 7 décembre, mettons 30000 personnes, si celles-ci avait retirée seulement dans une seule banque est ce que ça n'aurait pas eu plus d'impact sur les banques?

Voilà c'est une proposition, si la façon dont sont gérées les banques ne permet pas de le faire dites le moi, je ne suis pas expert en la matière.

Une dernière chose, d'ici 2012, en vue des élections ne pas hésiter à se renseigner sur Solidarité et Progrès, qui me semble être en accord avec un grand nombre des revendications de ce site, c'est un parti indépendant et humaniste quoi qu'en disent ses détracteurs.

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sylvain f

avatar

Messages : 82
Date d'inscription : 12/12/2010
Localisation : sud

MessageSujet: Re: définir une stratégie, un but   Mer 15 Déc - 0:34

bonne idée, on avait pas de forum avant le 7/12 on a donc pas pu s'organiser mais pour ceux qui ont eu le courage d'etre présent sur la page facebook ils doivent se souvenir que je proposais également une alternative à ton idée (c'est complémentaire à ton idée)

en clair j'invitais les parisiens à se réunir pour retirer du cash aux même distributeurs pour les vider les uns aprés les autres et pour ce faire il y avait un journaliste qui demander à rencontrer des "activistes" j'invitais les parisiens à se réunir avec lui et appeler la police pour que les photos soit plus "photogénisées" lol

ça rejoint ton idée

car paris c'est 1/5eme de la population française on aurait pus être ne serait ce que 1000 à retirer au même endroit voir 5000!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://oleotransition.newfreeforum.com/
numero22



Messages : 6
Date d'inscription : 15/12/2010

MessageSujet: Re: définir une stratégie, un but   Mer 15 Déc - 12:25

bonjour à tous,
j'ai parcouru votre forum et c'est finalement la remarque de Matthieu qui me correspond le mieux.

Matthieu a écrit:


Premièrement je pense que c'est une bonne méthode que d'aller retirer son argent de la banque et je pense qu'il ne faut pas dire que c'est pour détruire les banques mais plutôt pour dénoncer ce qui ce passe et surtout apporter quelque chose de mieux.
La nuance est importante car les gens on peur de l'anarchie qui peut éclater derrière cette action.

La mise en place d'un nouveau type de services financiers pour nos besoins quotidiens me parait essentielle.
C'est, selon moi, le seul moyen d'espérer une mobilisation suffisamment massive des citoyens.

Un modèle de services financiers "exportable" qui puisse s'étendre facilement à l'international... et en moins de 3 ans!

Car malheureusement, une autre variable ne va pas tarder à peser sur nos choix. Sur ce point, je rejoins Sylvain et tire sur la même sonnette d'alarme concernant les stocks de pétrole.

J'ai également parcouru la page de liens du forum et je n'ai rien vu qui pointe sur les travaux de Jean-Marc Jancovici, je vous invite à découvrir son site:
http://www.manicore.com/

Pour ceux que la lecture rebute, vous pourrez suivre une conférence donnée devant tout le gratin de l'énergie (pétrole, électricité, nucléaire) et vous verrez que tous ces messieurs n'en mènent pas large.
http://storage02.brainsonic.com/customers2/entrecom/20080227_Spie/session_1_fr_new/files/index.html

Intervention sur France Info:
http://www.dailymotion.com/video/xd3p9c_27-avril-2010-jancovici-sur-france_news

Tout cela me laisse penser, comme Géraldine, que cela va inévitablement se crasher et selon J-M. Jancovici probablement dans +/- 3 ans.

Nous avons besoin d'un "plan B" avec un degré d'urgence ultime!

Je n'ai pas de solution à proposer, mais il me semblait primordial de vous communiquer ces infos pour avoir une vue globale des différents problèmes qui se présentent à nous.

Cordialement
A bientôt


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fckgsn



Messages : 17
Date d'inscription : 16/12/2010
Age : 42
Localisation : PAU

MessageSujet: strategie   Ven 17 Déc - 16:13

bonjour a tous

que pensez de ce raisonnement :

si l'argent est essentiellement fictif alors les dettes le sont aussi ?
si lors de l'effondrement les gens perdront leurs economies placé en banque,
alors ceux qui ont placé une dette la veront s'envoler aussi n'est ce pas ?

si mon raisonement est juste, on pourrait en deduire une strategie :

l'idée est celle-la :
contracter un credit et utiliser les fonds en les retirant ou en achetant de l'or ou de l'argent.
selon moi, faire un credit ne presente pas de risque particulier puisque le systeme va s'effondrer.
et en plus les banques vont nous acceuillir les bras ouvert .

qu'en pensez vous ?

Franck


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
uprising

avatar

Messages : 23
Date d'inscription : 13/12/2010

MessageSujet: Re: définir une stratégie, un but   Ven 17 Déc - 16:36

J'ai aussi pensé a ca mais je ne sait pas si ca marche comme ca.... Je pense plutot qu'il saisiront les biens pour se rembourser.

Sinon demain j'achète du terrain, une maison.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arguru
Admin
avatar

Messages : 82
Date d'inscription : 12/12/2010
Age : 27

MessageSujet: Re: définir une stratégie, un but   Ven 17 Déc - 16:39

La dette est effectivement fictive, mais elle ne disparaitra pas pour autant du système, bien au contraire, c'est leur principal levier de pouvoir, je pense que les banques ne sont pas aussi naïves à ce point =). Faire un long et important crédit de nos jours, si, c'est extrêmement risqué.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bankrun2010.forumsactifs.com
StopBanque

avatar

Messages : 80
Date d'inscription : 14/12/2010
Localisation : France/belgique

MessageSujet: Re: définir une stratégie, un but   Ven 17 Déc - 17:15

Arguru a écrit:
La dette est effectivement fictive, mais elle ne disparaitra pas pour autant du système, je pense que les banques ne sont pas aussi naïves à ce point =). Faire un long et important crédit de nos jours, si, c'est extrêmement risqué.

Au final, une "banqueroute" du système sera décrétée, une fois bien sur que la démocratie sera totalement fasciste et vouée aux lois et à la gouvernance des marchés. Une "heure zéro" mondiale... La dette, des états, des banques, des particuliers sera de toutes façons ingérable, quand la faillite sera globale, ils décideront ( "ils": ce qui représentera la gouvernance effective à ce moment donné: "démocratie fasciste", "extrême droite capitaliste, ... peu importe le concept ou le NOM donné *note: l'étymologie est importante, la nov langue et les néo-terminologie ne le sont pas à mon sens: une domination reste une domination! ) de remettre les compteurs à zéro en somme, et tout ça ce sera fait sur le dos des peuples et des travailleurs, parce que ils ne le feront pas tant que "toutes" les nations et les peuples ne seront pas esclave de la dette et de ses résultantes politiques, un esclave "libre", nomade attalien, marqué par le signe du marché, estampillé "Mosanto" en république "Coca-Cola"...
L'eugénisme... Voilà où leurs volontés et leurs pouvoirs se terminent... Quelle intelligence est reconnue comme ultime dans un monde orwellien?
Ils pensent faire le bien tout en sachant qu'ils ne font que le mal...

_________________
lvl: 1 zone: Belgique, Wallonie/Bxl
"Vi Veri Veniversum Vivus Vici.
Par le pouvoir de la vérité, j’ai de mon vivant, conquis l’univers."
V pour Vendetta, V.
http://stopbanque.blogspot.com/
http://www.equidemos.org/


Dernière édition par StopBanque le Sam 18 Déc - 21:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arguru
Admin
avatar

Messages : 82
Date d'inscription : 12/12/2010
Age : 27

MessageSujet: Re: définir une stratégie, un but   Ven 17 Déc - 17:35

Peut-être bien qu'il y aura une remise à zéro une fois la gouvernance mondiale confortablement installée. Mais ce n'est pas une raison pour aller emprunter à outrance, pour répondre à fckgsn et à uprising.
1 : On enrichit les banquiers.
2 : On traînera ce boulet toute notre vie, dans l'incapacité totale de le rembourser et même éventuellement une fois le compteur remit à zéro, la banque ne nous offrira pas généreusement les biens que nous avons achetés avec ce crédit.
Faut pas rêver ni se rendre complice...
Comme je l'ai dit dans mon précédent poste, c'est leur principal levier de pouvoir sur la population.

cf : http://bankrun2010.forumsactifs.com/t62-le-nouvel-ordre-mondial-pour-les-nuls
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bankrun2010.forumsactifs.com
BOB

avatar

Messages : 8
Date d'inscription : 13/12/2010
Localisation : ARDECHE LIBRE

MessageSujet: Re: définir une stratégie, un but   Sam 18 Déc - 16:42

Matthieu a écrit:

Une dernière chose, d'ici 2012, en vue des élections ne pas hésiter à se renseigner sur Solidarité et Progrès, qui me semble être en accord avec un grand nombre des revendications de ce site, c'est un parti indépendant et humaniste quoi qu'en disent ses détracteurs.

Salut, je me suis effectivement renseigné, notamment sur son dirigeant :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Jacques_Cheminade

Un énarque diplomé d'HEC, climato-sceptique, fonctionnaire des gouvernements Pompidou et Giscard, aux sympathies anti avortement... bref, ces infos semblant être confirmées, je doute fortement que ce parti incarne le projet de changement radical dont nous avons besoin face aux banques, à l'oligarchie dominante et au capitalisme spéculatif mondialisé. Un parti "indépendant", soit, mais indépendant de qui, de quoi?

Pour ma part je me reconnais mille fois plus dans le programme du Front de Gauche, leur projet de révolution citoyenne pour "gouverner face aux banques" et pour "changer d'Europe". L'analyse est bien plus juste, plus fouillée, plus solide, et la stratégie proposée bien plus claire et radicale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adry1



Messages : 26
Date d'inscription : 13/12/2010

MessageSujet: Re: définir une stratégie, un but   Sam 18 Déc - 17:09

Salut !!!

J'ai une impression et j'aimerai savoir si certains la partage.

Finalement, quand on écoute les constats et les propositions des "extrêmes" j'ai comme l'impression que hormis les positions idéologiques sur l'immigration et certaines valeurs, le FN et le Parti de Gauche sont finalement assez proches. Je m'explique.

En effet, même critique du capitalisme, de la politique libéral, des banques... Les deux parti (je ne suis pas experts, loin de là c'est pourquoi j'aimerai qu'on m'éclaire sur ce sujet) propose de sortir de l'Europe, de re-localiser les emplois, de se préoccuper plus du prolétariat et de maintenir les classes moyennes...moyennes sans les laisser glisser vers la classe "pauvres".

Je ne suis sympathisant ni d'un parti, ni de l'autre. Pourtant je partage avec les deux certaines opinions et posture.

A l'instar de BOB, je me laisserai bien séduire par M. Mélanchon, car décidément contre certaines positions de M. Le Pen. (J'ai dépassé les rumeurs de racisme, négationnisme... ça fera plaisir à Géraldine ! )

Bref, le problème c'est que je n'ai pas foi en l'Homme politique voir en l'Homme tout court... Désolé pour le pessimisme !)

Quitte à radicaliser la politique, je suis plutôt favorable à un changement total soit une démocratie directe et non représentative (qui ne représente d'ailleurs que les intérêts des grands pontes !!)
Je parle de démocratie théorique et non institutionnelle.

Merci de réagir !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morpheus

avatar

Messages : 83
Date d'inscription : 13/12/2010
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: définir une stratégie, un but   Sam 18 Déc - 17:29

Ce qui importe, ce n'est pas ce qu'ils (les partis) disent qu'ils veulent faire, mais comment ils veulent faire et quelles seraient les conséquences de ces actions. Les déclarations d'intention, c'est gentil, mais en politique, c'est comme les trous du cul : tout le monde en à un. Les promesses électorales, elles n'engagent que ceux qui y croient (il y en a encore, si, si, ...)

Deuxièmement, le mieux c'est encore de se demander pourquoi aucun de ces fier démocrate ne semble vouloir demander aux citoyens ce qu'ILS veulent : ce serait pourtant la plus élémentaire des logique, dans ce qu'on appelle une démocratie, non ? J'ai dis une connerie ?

Bref, ce que j'en dis : la politique aux citoyens !

Nan, mais ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://morpheusfd12.orbideo.be/
fckgsn



Messages : 17
Date d'inscription : 16/12/2010
Age : 42
Localisation : PAU

MessageSujet: Re: définir une stratégie, un but   Sam 18 Déc - 17:32

bonsoir Arguru

je te cite :"Peut-être bien qu'il y aura une remise à zéro une fois la gouvernance mondiale confortablement installée. Mais ce n'est pas une raison pour aller emprunter à outrance, pour répondre à fckgsn et à uprising".

evidemment si on part du principe que nous allons perdre il ne vaut mieux pas appliquer cette strategie (faire un credit pour acheter l'or)
mais si l'on considere que notre but est de gagner cela change tout .
le seul risque est que nous perdions la bataille car dans les deux cas, avec ou sans credit, on est perdant .
et pour repondre a ton "1": je ne suis pas sur que cette strategie enrichira les banques en fait cela fera grossir la bulle plus vite et elle explosera plus vite
et quand elle explosera nous on aura l'or pour construire un nouveau systeme.


n'est ce pas le but de ce site ? que le peuple fasse tomber ce systeme et en creer un autre plus juste et humain ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morpheus

avatar

Messages : 83
Date d'inscription : 13/12/2010
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: définir une stratégie, un but   Sam 18 Déc - 18:26

@ fckgsn

Il ne faut pas emprunter, parce qu'un emprunt de 1000 = création d'argent-dette pour 100 000 apporté au système bancaire.

Donc, il ne faut pas emprunter.

Jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://morpheusfd12.orbideo.be/
Matthieu



Messages : 16
Date d'inscription : 14/12/2010
Age : 29

MessageSujet: Re: définir une stratégie, un but   Dim 19 Déc - 12:24

Bonjour,

en réponse au message de BOB,

je ne sais pas par ou commencer tellement cette réaction en dit long sur l'avancée de la pensée unique du Front de Gauche qui semble être présente également sur ce forum à travers toi BOB.

Premièrement tu as à l'égard de messieurs Cheminade la même réaction qu'on eu la plupart des gens à l'égard de Cantona et du Bankrun (la néo-censure).
Les détracteurs de Catona ont parler de Spagiari comme si Cantona l'avait sacralisé alors qu'il ne l'a pas fait, comme l'a dit Yann dans "ce soir où jamais" même si Cantona ne suit pas le mouvement il a servit à l'amplifier, et même si toute sa vie il a vécu grassement dans cette société capitaliste, est-ce que cela veut dire qu'il est discrédité à vie et qu'on ne peut plus jamais écouter ce qu'il raconte? C'est vraiment détourner la possibilité de parler des problèmes de fond.

Tu utilises contre Mr Cheminade la néo-censure, je ne pense pas que wikipédia soit la source la plus sûr pour savoir ce que défendent les personnes, et tu utilises les arguments de l'anti avortement et du climato-septicisme comme si c'était des bêtes noirs, c'est comme dire que Dieudonné est antisémite et ce contenter de cela. Pour le Front de Gauche le mot "extrême droite" sert à classer tous ceux qui ne sont pas de leur avis,.... Besancenot a bien travaillé...

Pour ce qui qui est de l' anti-avortement, sur son site Mr Cheminade explique qu'il est pour la loi Veil mais qu'il est aussi pour la promotion de la vie, c'est à dire que personne ne soit obligé d'avorter parce qu'il n'a pas les moyens de subvenir au besoin de l'enfant.

Pour le climat je ne peux pas m'exprimer de façon certaine mais je pense qu'on peut être méfiant à ce sujet puisque qu'il est fort possible que ce soit le capitalisme qui profite de cette élan économique pour à nouveau pour manipuler son monde. (Ceci ne veut pas dire que je suis pour la consommation , la pollution et la disparition des espèces, je préfère préciser au cas ou des raccourcis facile viendrait dans les esprits.)

Le Front de Gauche défend une révolution citoyenne, si c'est pour donner le pouvoir aux citoyens je suis d'accord. Maintenant je pense qu'on ne peut donner le pouvoir aux citoyens qu'a travers des "élites", mais des "élites" honnêtes et courageuses, et dans ce cas je préfère me fier à Mr Cheminade qu'a des personnes comme Mr Mélenchon ou Mr Besancenot qui devant le mouvement citoyen du 07/12/2010 ce sont dégonflés, c'était pourtant un début de révolution citoyenne.
J'ai peur que si je dis d'aller écouter Alain Soral on me taxe d'antisémite,.... mais au diable les "on dit"... Alain Soral a surement fait des choses qui ont déplu, en attendant il fait des analyses correctes et s'appuie sur des gens crédibles.

Cheminade est indépendant des médias qu'utilise le front de gauche, et des intérêts économiques, il est également contre l'oligarchie capitaliste et financière et propose des solutions pour en venir à bout. Ce sont tous ces points qui font que le Front de gauche est si peu populaire en ce moment, ils ne sont pas capable de proposer de réelles idées contre le système car ils en font parti ce qui est bien dommage car à la base c'est une bonne idéologie.

Je vais m'arrêter là car je ne suis plus du tout dans le sujet de ce forum et je m'en excuse auprès des modérateurs, si à nouveau il me vient l'envie de parler de personnages politique et de ce que je veux défendre pour 2012 je créerai un sujet, d'ici là j'espère qu'on aura trouver de nouveau moyens de pression.

Une révolution c'est un tour sur soi-même, mieux vaut une évolution.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: définir une stratégie, un but   

Revenir en haut Aller en bas
 
définir une stratégie, un but
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» La stratégie du choc, interview de Naomi KLEIN
» la stratégie de la Chine vs l'or, le dollar et les USA
» Le chartisme : Méthodes et stratégies pour gagner en Bourse
» La nouvelle stratégie ou tragédie industrielle 2/3
» La stratégie de l'autruche. Post-mondialisation, management et rationalité économique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BANKRUN 2010 ::  Forum Francophone :: Débats-
Sauter vers: