BANKRUN 2010

Forum du site
Bankrun2010.com
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 reflexion sur les banques ethiques

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
franck

avatar

Messages : 21
Date d'inscription : 13/12/2010

MessageSujet: reflexion sur les banques ethiques   Lun 13 Déc - 11:33

salut a tous.

a propos de banque ethique, il serait judicieux pour aller dans le sens de ce mouvement , de créer sur le site bankrun une rubrique specifiquement dediée a ce sujet pour les (peut etre nombreux) gens potentiellement interressés a "sauter le pas" mais qui ne sont pas pret a faire n'importe quoi avec leur argent.

de nombreuses questions se poses obligatoirement (gestion au quotidien - fiabilité de la banque ...) , a commencer par la premiere : ou trouver la banque ethique qui me conviendrait, et surtout, est-elle vraiment "ethique", car sans quoi aucune raison de m'embeter avec tout cela !

c'est surtout l'argent des "bas de laine" qui represente la mane la plus interressante pour les boursicoteurs ( argent immobilisé, assez grosse sommes..) - et souvent ces sommes sont renumérée (tres faiblement) mais quant meme ! - les banque ethique semble ne pas redistribuer ses interets, car c'est justement pour cela qu'elles sont theoriquement "ethique"

perso, j'ai participé au bankrun ( a retardement ), et pendant que mon "bas de laine" dors au chaud (j'ai conservé le minimum chez mon bankster pour le quotidien) je cherche une banque ethique digne de l'accueillir.

j'ai donc suivi le chemin indiqué : NEF et credit cooperatif - donc quelque surfage s'impose : la nef est relativement dependante du credit cooperatif, qui lui meme fait parti du groupe BPCE (banque populaire et caisse d'epargne), groupe dont fait parti Natixis, dont banque1818 (qui se rapporche avec les banque rothschild et Cie ) fait parti.... bref je veux bien participer a cette noble aventure des banques ethiques et ne plus percevoir d'interet sur mon bas de laine, mais je ne veux pas me faire b.... !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morpheus

avatar

Messages : 83
Date d'inscription : 13/12/2010
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: reflexion sur les banques ethiques   Lun 13 Déc - 11:46

C'est effectivement tout le problème des "banques éthiques" : elles sont pratiquement obligée de s'adosser à un organisme financier. Je ne peux pas expliquer techniquement pourquoi (s'il y a un technicien des banques, merci de combler cette lacune), mais dans tous les cas, cela pose un vrai problème.

C'est la raison pour laquelle je suis très, très sceptique concernant ce collectif "sauvons les riches", qui a beaucoup fait parler de lui le 7 décembre avec pour seul objectif (à mon avis) de détourner l'action originale, et ce au profit de quoi ? Les banques "éthiques". Je suis assez méfiant pour voir là une possible (probable ?) manipulation en vue de limiter les effets d'actions et d'une prise de conscience. J'explique : en détournant la suspicion légitime des gens qui prennent conscience de l'arnaque des banques (pour faire simple), "on" répond à leur souhait de voir l'argent "mieux géré", en les redirigeant vers des organismes "éthiques". Mais ceux-ci, adossé soit directement, soit indirectement à des organismes financiers puissants (et privés), in fine, l'argent est toujours entre leurs mains. Déplacer l'argent ne sert à rien ! Regardez la réaction de Bruno Gaccio : il est certainement sincère, mais à mon avis, il est candide s'il s'imagine qu'il suffit de transférer son pognon dans une banque "éthique".

Il faut sérieusement creuser la question des banques "éthiques", et faire une enquête plus détaillée sur les rouages du système bancaire pour comprendre où sont les pièges. Ne nous leurrons pas : il y a forcément des pièges.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://morpheusfd12.orbideo.be/
sylvain f

avatar

Messages : 82
Date d'inscription : 12/12/2010
Localisation : sud

MessageSujet: Re: reflexion sur les banques ethiques   Lun 13 Déc - 11:47

lol j'étais sur que cette histoire de banque éthique c'était du vent lol merci pour l'info

en ce moment le seul moyen de placer son argent c'est de se payer une maison , une ruine ou un terrain
c'est la seule chose qui gardera sa valeur et qui permétra de gagner sa croute (agriculture)

d'ailleurs moi qui n'ai pas une thune je vend la maison que j'ai retapé pendant 6ans pour me payer un terrain, une ruine à retaper , et l'ensemble des fournitures pour ce faire

acheter de l'or ou de l'argent et le laisser dans le coffre de la banque qui va couler... moi ça me fait peur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://oleotransition.newfreeforum.com/
Geraldine

avatar

Messages : 168
Date d'inscription : 12/12/2010
Age : 47
Localisation : Bruxelles

MessageSujet: Re: reflexion sur les banques ethiques   Lun 13 Déc - 14:48

Je crois que je n'ai pas fini de répondre à cette question : vous achetez des pieces d'or ou d'argent et vous les planquez ! Pas à la banque! Vous les planquez point barre. Ou vous faitees des provisions de bouffes non périssables.

GArdez à l'esprit que le système va s'écrouler et que c'est imminent! Si nous n'avons pas de quoi recapitaliser une banque citoyenne en richesse réelle quand le moment sera venu nous serons contraint de dépendre encore d'eux. Répondez autant que vous le pourrez à cette question sur les banques éthiques qui ne pourrons pas protéger votre argent le jour où le billet ne vaudra plus rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bankrun2010.com
sylvain f

avatar

Messages : 82
Date d'inscription : 12/12/2010
Localisation : sud

MessageSujet: Re: reflexion sur les banques ethiques   Lun 13 Déc - 15:27

de l'or à la maison? c'est pas pour moi en tout cas
si le systeme s'écroule il est temps de déserter les villes pour la campagne, et faire des stock de nourriture certes mais aussi d'outil à main et de semences
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://oleotransition.newfreeforum.com/
Geraldine

avatar

Messages : 168
Date d'inscription : 12/12/2010
Age : 47
Localisation : Bruxelles

MessageSujet: Re: reflexion sur les banques ethiques   Lun 13 Déc - 15:51

Sylvain, chacun fait selon ses possibilités.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bankrun2010.com
franck

avatar

Messages : 21
Date d'inscription : 13/12/2010

MessageSujet: Re: reflexion sur les banques ethiques   Lun 13 Déc - 16:20

Morpheus a écrit:
C'est effectivement tout le problème des "banques éthiques" : elles sont pratiquement obligée de s'adosser à un organisme financier. Je ne peux pas expliquer techniquement pourquoi (s'il y a un technicien des banques, merci de combler cette lacune), mais dans tous les cas, cela pose un vrai problème.

C'est la raison pour laquelle je suis très, très sceptique concernant ce collectif "sauvons les riches", qui a beaucoup fait parler de lui le 7 décembre avec pour seul objectif (à mon avis) de détourner l'action originale, et ce au profit de quoi ? Les banques "éthiques". Je suis assez méfiant pour voir là une possible (probable ?) manipulation en vue de limiter les effets d'actions et d'une prise de conscience. J'explique : en détournant la suspicion légitime des gens qui prennent conscience de l'arnaque des banques (pour faire simple), "on" répond à leur souhait de voir l'argent "mieux géré", en les redirigeant vers des organismes "éthiques". Mais ceux-ci, adossé soit directement, soit indirectement à des organismes financiers puissants (et privés), in fine, l'argent est toujours entre leurs mains. Déplacer l'argent ne sert à rien ! Regardez la réaction de Bruno Gaccio : il est certainement sincère, mais à mon avis, il est candide s'il s'imagine qu'il suffit de transférer son pognon dans une banque "éthique".

Il faut sérieusement creuser la question des banques "éthiques", et faire une enquête plus détaillée sur les rouages du système bancaire pour comprendre où sont les pièges. Ne nous leurrons pas : il y a forcément des pièges.


Morpheus
je suis d'accord avec toi vis a vis d'une certaine mefiance, mais je pense qu'il faut laisser de la place a un peu d'optimisme et de realisme ... je ne crois pas trop au clash mondial, les banksters et autres tireurs de ficelles manipulent tous ce beau monde avec beaucoup de precision et de precaution. "la crise, c'est l'orgasme du capitalisme" disait j'sais pu qui - il est fort probable que tout soit parfaitement orchestré ... y compris ce courant de pensée que tout va clasher !. le but ??? (perso ça fais 2 ans que j'hesite a acheter de l'or, mais malgré les cours qui flambent j'y crois pas trop ! mais ça n'engage que moi... la aussi y'aurait matiere a discussions.)

pour eviter de faire trop de projections hasardeuses je prefere pour le moment me baser sur le "maintenant" (c'est ce que j'entend par realisme) - et maintenant je vois 2 sortes de banques (a priori je ne suis pas expert) :
- les banques speculatives qui sont si j'ai bien compris celles de monsieur toulemonde parcequ'on ne nous a pas trop laissé le choix ou volontairement tres mal renseignés - et qui font du fric pour du fric (ou pour etre mieux classé au top 500 de fooorbes)
- les banques "ethiques" qui theoriquement sont plus "humaine" !

optimiste donc pour accorder une certaine sincerité a ses banques et voir les reelle differences (obligation, transparence...) avec celles que l'on ne connait que trop bien a regarder l'etat de ce monde qui tourne avec ( leur) argent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Geraldine

avatar

Messages : 168
Date d'inscription : 12/12/2010
Age : 47
Localisation : Bruxelles

MessageSujet: Re: reflexion sur les banques ethiques   Lun 13 Déc - 16:31

Franck, prévenir de la réalité du crash qui arrive n'est pas du pessimisme. Quand on sait qu'il va pleuvoir tout le week end, et qu'on avait prévu de partir à la mer, on peut changer son programme pour passer un bon week end tout de même.

Pour se prononcer sur le caractère inéluctable, il faut être très très bien informé.

Avoir connaissance de tous les faits dont les médias ne parlent jamais.

Tant de trilliard de dollars ont été injectés dans l'économie américaine au cours de cette derniere décénie, que si l'or était vendu au prix qu'il vaut vraiment, tu pourrais aisément le multiplié par 100.

Ceci sont des faits. Si tu maitrises l'anglais, je te recommande de lire ce site d'experts indépendants de l'or www.gata.com tu reverras peut-être ton jugement.

sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bankrun2010.com
BOB

avatar

Messages : 8
Date d'inscription : 13/12/2010
Localisation : ARDECHE LIBRE

MessageSujet: Re: reflexion sur les banques ethiques   Lun 13 Déc - 17:45

Bonjour tout le monde. J'ai un peu gratté de mon côté sur le sujet. Il semble qu'il n'existe que le Crédit Coopératif, puisque pour l'instant un compte courant à La Nef est un compte C.C, La Nef étant un "établissement financier", pas une "banque". Mais La Nef construit un projet de Banque Éthique Européenne avec notamment l'Italie et l'Espagne, afin de reprendre son indépendance vis à vis du C.C et pouvoir proposer une offre bancaire complète. Les témoignages recueillis parmi des usagers du C.C. vont tous dans le même sens : c'est ce qui se fait de "moins pire". Certains en sont très contents d'ailleurs. On peut notamment avec la carte Agir décider à quelle association ou organisation seront versés quelques centimes à chaque retrait bancaire qu'on effectue avec cette carte... On trouve la liste des assos sur le site du C.C, on y trouve aussi bien la Fondation Nicolas Hulot que Terre et Humanisme de Pierre Rabhi.

Le "problème" c'est qu'en effet le C.C. est "adossé" au BPCE, 2ème groupe bancaire français, résultat de la fusion Banques Populaires/Caisses d'Épargne, dirigé par l'excellent ami de N. Sarkozy François Pérol, patron du lobby bancaire français. Là, l'étique en prend un bon coup dans le nez...

Voici ce que me répondent à ce sujet un journaliste de Médiapart :
"La tradition du Crédit coopératif était plus transparente que pour d'autres banques. Malheureusement, pour cet établissement, il est dans la galaxie des Banques populaires et a donc comme patron de sa holding un dénommé François Pérol. Combien de temps sa tradition résistera-t-elle donc au diktat de ce monsieur, au centre d'une information judiciaire pour prise illégale d'intérêt?"

Et un autre, de Rue89 :
"Merci beaucoup pour votre e-mail. Ce sont des sujets sur lesquels on travaille ou on a prévu de travailler, mais je ne peux pas encore vous dire ce que cela donnera sur le site (patience, nous sommes très peu nombreux...).

Le C.C explique que pour survivre une banque de taille intermédiaire devait s'adosser à un grand groupe. Soi, mais pourquoi ce choix là?
Le BPCE fait partie des 11 banques condamnées en septembre 2010 pour entente illicite, écopant même de la plus forte amende.

http://www.capital.fr/finances-perso/actualites/onze-banques-sanctionnees-pour-entente-illegale-sur-les-tarifs-des-cheques-531127

De toutes façons, on est pas au pays des bisounours, n'est-ce pas? Une vraie solution serait de séparer banques d'affaires et banques dédiées aux "particuliers, et d'autre part de nationaliser certaines banques, comme ça l'était il n'y pas si longtemps, ça marchait très bien.

A ce propos : GAN, CIC, Marseillaise de Crédit, Crédit Lyonnais, Crédit Foncier de France, Groupe Caisse d’Épargne sont les banques publiques qui ont été privatisées
ces dernières années "sur recommandation de DSK"...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
franck

avatar

Messages : 21
Date d'inscription : 13/12/2010

MessageSujet: Re: reflexion sur les banques ethiques   Mar 14 Déc - 6:54

MERCI beaucoup BOB pour ces precisions. comme tu dis, on ne vit pas au monde des bisounours alors a defaut d'un monde ideal dans l'immediat, du 'moins pire" c'est quant meme mieux que du "pire" - certains diront, et je suis d'accord avec eux sur le fond, qu'il ne faut pas ce contenter de "moins pire" qu' il faut tout remettre en question voir repartir a zero ect... peut etre ont-ils raisons...
perso pour le moment j'ai envie de creuser a fond cette histoire de banques ethiques, parce que pour le moment je n'ai pas d'autre choix alternatif concret et raisonable que celui ci, a proposer a mon entourage mais aussi a moi meme. je pense aussi que c'est, dans l'immediat, le plus realiste.

j'ai vu que funanbule a ouvert un sujet dedié a la nef et d'avance merci a tous ceux qui auront des infos (les plus justes possibles) au sujet de ses banques etiques. de mon coté je vais essayer de creuser les dire de BOB sur le CC, ça peut etre une solution "moins pire" en attendant que la nef (ou autre chose) se developpe...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chris

avatar

Messages : 24
Date d'inscription : 13/12/2010
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: reflexion sur les banques ethiques   Mar 14 Déc - 7:14

Bonjour à tous

Comme le pointe Orpheus, il faudrait effectivement mettre au clair les rouages des banques éthiques.
j'ajouterais qu'elles risquent de poser le même problème que la toge verte si en vogue, que revêt actuellement les politiques et le capitalisme: ou comment saper toute initiative de changement profond et de remise en question de la société en faisant croire au gens qu'ils sont déjà dans une société écologique et qu'il n'y a pas à s'en faire; qu'ils pourront continuer leur gentil train train consumériste ad vitam aeternam et ce sans culpabilité. Même chose pour le commerce équitable: du maquillage.
Si ces banques éthiques ne sont pas solidement indépendantes, et éthique... La pub que leur feront à tord des gens bien intentionnés ne fera qu'anesthésier la prise de conscience collective.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Geraldine

avatar

Messages : 168
Date d'inscription : 12/12/2010
Age : 47
Localisation : Bruxelles

MessageSujet: Re: reflexion sur les banques ethiques   Mar 14 Déc - 7:24

EN effet, Chris. J'ai eu ce problème avec la banque Triodos en belgique, qui se présente comme une banque éthique.... Sauf que, elle finance l'entreprise pharmaceutique ROCHE... Et Google wallonie.... et que son patron vient de faire son entrée au très prestigieux Club de Rome, qui appelle de ses voeux, une gouvernance mondiale. Il faut se méfier de ce genre de structures qui sous leur vernis vert, servent en réalité, à récupérer les deniers des clients dégoutés du système....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bankrun2010.com
Morpheus

avatar

Messages : 83
Date d'inscription : 13/12/2010
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: reflexion sur les banques ethiques   Mar 14 Déc - 16:05

Une réflexion intéressante sur le rôle des banques et une évolution souhaitable de celles-ci, par Juan Torrez Lopez, professeur d'économie et membre du comité scientifique d'ATTAC Espagne.

http://www.michelcollon.info/Interview-de-Juan-Torres-Lopez-a.html

extrait :

Comment serait cet autre système financier ?

Eh, bien, je pense qu’au lieu d’être un système chaque fois plus centralisé et concentré, comme le veulent les propriétaires des banques privées pour mieux contrôler les marchés et la société, il devrait être organisé à différents niveaux. Je pense évidemment qu’il doit y avoir des banques de dimensions importantes et internationales parce qu’aujourd’hui il est nécessaire de financer des projets de développement de grande envergure. Mais elles ne peuvent être ni privées (parce qu’elles chercheraient logiquement uniquement leur propre profit) ni contrôlées de manière aussi antidémocratique que l’est par exemple aujourd’hui la Banque Mondiale. Et pour éviter ce dernier écueil le mieux est qu’elles soient "aux côtés" des gens, qu’elles soient soumises à des principes de conduites très stricts et à un contrôle social permanent, pluriel et démocratique.

Et les plus grandes de ces banques continueraient à fonctionner avec des réserves fractionnées ?

Non, non, c’est le système qu’il faut changer. Si ça continue de la même façon, nous nous retrouverons toujours dans la même chose. Il y a des manières de faire pour qu’une banque fonctionne parfaitement et accomplisse son travail de financement des activités productives sans réserves fractionnées. Je ne dis pas que cela serait facile à organiser mais c’est faisable.


EDIT : à noter qu'il mentionne être à la banque Triodos, comme quoi, même ceux qui devraient être les mieux informés ne le sont pas forcément (cf. les remarques de Géraldine concernant Triodos).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://morpheusfd12.orbideo.be/
BOB

avatar

Messages : 8
Date d'inscription : 13/12/2010
Localisation : ARDECHE LIBRE

MessageSujet: Re: reflexion sur les banques ethiques   Mar 14 Déc - 23:55

Bonsoir et merci pour toutes ces nouvelles infos.
Je reproduis ici deux nouveaux témoignages de particuliers :

1 - "Moi j'en suis là : j'ai pris des parts à la NEF en attendant de pouvoir y ouvrir un compte et je suis depuis 2 ans au Crédit Coopératif, et je joue les poil à gratter. Les frais financiers sont plus élevés qu'à La Poste où j'étais avant, mais au moins pas de risque de casse-gueule en bourse. Une info interne que j'ai eu en lisant le compte rendu de l'A.G. nationale : cette année le C.C. fini de payer, avec ses collègues Banques Populaires, la banqueroute de NATIXIS*. Le C.C. s'engage désormais à être totalement autonome sur ses fonds propres et promet que ça ne se produira plus. Bien que n'ayant aucune action en bourse, ils ont du cracher au bassinet, étant membre du BPCE, un peu comme une caution solidaire pour un logement.
Hier, sur France Info, on parlait de Cantona, qui n'a pas été chercher son fric à la BNP d'Albert (80), et aussi d'activistes, avec des masques de Dalton, qui sont venus retirer leur argent pour, disaient-ils, le mettre au C.C. Une sacré pub... " (reçu le 08/12/10)

* NAXITIS est une banque d'affaires, au sein du BPCE également, et dirigée elle aussi par... François Pérol.

2 - "Bob, pour info, j'ai un compte perso et un compte entreprise chez eux (le C.C). Avant, en cas de prélèvement impayé, il n'y avait pas de frais. Maintenant c'est 20 € chaque fois ; même pour un prélèvement rejeté de 12 € par exemple... Cette année a été pour moi difficile au niveau santé, ça s'est ressenti sur mes comptes. La banque le savait, ça ne les a pas empêché de me refuser des chèques ; 30 € de frais pour un chèque de moins de 50 € et 50 € de frais pour un chèque de plus de 50 €. Résultat j'ai plus de frais que de montant total impayé ! Pas meilleure façon de te mettre la tête sous l'eau.
Quant tu aurais besoin d'eux, ils t'enfoncent comme les autres ! Je connais la Nef, j'y ai un compte mais c'est Nef Crédit Coopératif... obligé pour le moment. J'attends que la NEF ait son autonomie totale, on verra bien... " (reçu le 07/12/10)

Concrètement, c'est tout le problème de la digestion par le capitalisme des diverses initiatives alternatives citoyennes. Et en effet, c'est idem pour l'écologie, comme le fait remarquer Chris. Le "greenwashing" se pratique partout, dans les entreprises, la grande distribution et y compris, bien sûr, en politique.






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morpheus

avatar

Messages : 83
Date d'inscription : 13/12/2010
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: reflexion sur les banques ethiques   Mer 15 Déc - 0:51

Merci BOB pour ces témoignages.

Cela tend à confirmer les objections que nous avons soulevées vis-à-vis de l'alternative "banques éthiques". Je devrais peut-être dire fausse alternative ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://morpheusfd12.orbideo.be/
franck

avatar

Messages : 21
Date d'inscription : 13/12/2010

MessageSujet: Re: reflexion sur les banques ethiques   Mer 15 Déc - 6:19

Slt

c'est vrai que toutes ces "reflexions sur les banques ethiques" - sujet que j'avais ouvert parceque je cherchais depuis le bankrun (peut etre comme pas mal de gens qui sait ! ils avaient l'air sinceres sur plateau de tadei) une alternative "moins radicale" que acheter de l'or ou de l'argent - tant que le clash n'a pas eu lieu, c'est pas evident evident d'payer la caissiere de carrouf avec un louis

bref, vous avez apportez pas mal d'eau a ce moulin des banques ethiques - je vais continué a m'informé dessus mais ça confirme malheureusement l'idée premiere que je m'en etait faite - comme dit Geraldine (entre autre) tant que tout cela fonctionnera sur le systeme actuel, y'a pas grand chose de tres humain a esperer des banques.

bon, ba pour le moment j'aurais bien envie de faire comme ma grand mere, tout planquer sous l'matelas Neutral
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PascalB



Messages : 1
Date d'inscription : 12/12/2010
Age : 51

MessageSujet: Re: reflexion sur les banques ethiques   Mer 15 Déc - 8:35

Salut a tous et a toutes, il est vrai qu'il n'existe aucune banque qui soit réellement éthique et cela n'est pas prêt de changer tant que les règles bancaire seront toujours en activité. C'est pourquoi il nous faut trouver une nouvelle stratégie. La première a mon avis est de faire tomber les 2 plus grosses banques ( Au moins une ) et pour cela il y a une alternative qui est quelque part vicieuse mais pas nécessairement idiote. Je m'explique, les 2 grandes banques française que sont la BNP et la Société Générale sont en faillite ( elles sont toujours au jour d'aujourd'hui sous capitaliser elles ont environ 1 euro dans leurs caisses pour environ 80 de prêter au lieu de 12, la fameuse réserve fractionnel ). Il suffirai que les gens retirent leur argent de ces banques pour qu'elles soient en faillites immédiatement et par exemple ouvrir un compte a la banque postale ( ce n'est pas réellement une banque éthique, mais au moins l'état est dans le capitale). Ensuite tu laisse un minimum de cash pour payer tes factures et si tu a de l'excédent tu en garde la moitie en cash et l'autre moitié en or ou argent. Tu peut acheter des pièces d'or ( napoléon ) au crédit mutuel et les frais ne sont que de 1%. Je ne sais pas pour les autres banques mais ce serai bien de les recensées pour savoir si elles le fond et qu'elles sont leurs frais !!! Mais tant que ces banques exerceront, les banques éthiques resterons un doux rêve elles continuerons a financer les guerres, l'armement etc...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
swen



Messages : 1
Date d'inscription : 15/12/2010

MessageSujet: Re: reflexion sur les banques ethiques   Mer 15 Déc - 23:20


Un des critères que je trouve important dans la définition de ce que devrait être une banque éthique me semble être le niveau des salaires/revenus des plus hauts par rapport au plus bas...
Des revenus de traders de 10 millions et + sont complètement indécents..

Or aujourd'dui dans les medias on reparlait de la petition européenne qui deviendra vraiment operationnelle dans le courant 2011 ( 1 million de signatures dans au moins x pays de l'UE) .

Je pétitionnerais bien pour quelque chose comme
- l'obligation pour les banques actives sur le territoire de l'UE de dévoiler les 300 plus hauts salaires et les 300 plus bas. (au niveau mondial, y compris les filiales, consultants, et stock options..)
ou bien:
- , l'interdiction de revenus ( globaux) de plus de x millions
ou bien:
- la taxation des revenus de plus de x à 99%,

Il me semble qu'il y a là tout un champs d'opportunités à saisir pour communiquer et accroitre la pression ...

( Note: je n'ai pas tout lu sur ce site..)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Geraldine

avatar

Messages : 168
Date d'inscription : 12/12/2010
Age : 47
Localisation : Bruxelles

MessageSujet: Re: reflexion sur les banques ethiques   Jeu 16 Déc - 5:12

Swen,

les banques sont plus riches que l'UE, que les pays qui la composent. L'UE dépend des marchés financiers pour fonctionner. L'UE est dépendantes des banques, elle ne lui imposera donc jamais rien.

Pour ce faire, nous devons retrouver le droit de battre monnaie et d'emprunter à notre banque centrale à taux Zero. Et renoncer à rembourser la dette publique dont nous avons déja remboursé l'équivalent en interet. Je t'invite à lire et visionner la section COMPRENPDRE sur le site www.bankrun2010.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bankrun2010.com
BOB

avatar

Messages : 8
Date d'inscription : 13/12/2010
Localisation : ARDECHE LIBRE

MessageSujet: Re: reflexion sur les banques ethiques   Ven 17 Déc - 18:05

Bonsoir.

Sur facebook , cette réponse des administrateurs de la page du CC. à un de leur client, celui que j'ai cité précédemment et qui se définit comme un "poil à gratter" :

"Depuis plusieurs décennies, le Crédit Coopératif est engagé auprès d’acteurs qui interviennent pour le respect de l’environnement.

...Pour rappel le Crédit Coopératif est le partenaire bancaire de très nombreuses associations tel que Bio Consom’acteurs, Terre et humanisme, le WWF, France Nature Environnement, etc. Il a même créé avec certaines d’entre elles des produits d’épargne solidaire. Les tout premiers partenaires ont d’ailleurs été des structures d’insertion par le travail de personnes fragiles qui faisaient de l’entretien de rivières et de la récupération des déchets verts.

Plus récemment il s’est engagé à accompagner des PME PMI dans leurs démarches et investissements pour diminuer leur impact environnemental. Il a aussi voulu favoriser les eco innovations. Ainsi a-t-il signé en 2009 avec le fonds européen d’investissement (FEI) un accord cadre lui permettant de prêter à des conditions préférentielles. Parmi les projets qu’il a accompagné on peut citer : Praxy Centre (recyclage) ou Meta bio énergies (méthanisation et compostage de déchets). Entre 2007 et 2009, le Crédit Coopératif a financé 139 projets d’éco-innovations et une centaine est prévue pour 2010.

Cet engagement l’a amené à être choisi il y a sept ans par le ministère de l’Ecologie, comme partenaire des Prix « Entreprises et environnement » remis lors du salon Pollutec, aux côtés d’Orée, dont il est un des membres. Tout cela justifie sa présence sur ce salon.
Enfin, en tant qu’entreprise, suite à un travail de groupe mené par le cabinet UTOPIES en partenariat avec les Amis de la Terre, sur la mesure des émissions de CO2 induites par les activités bancaires, le Crédit Coopératif a été classé en novembre comme la banque la moins émissive, avec la NEF".

Et le commentaire que j'ai laissé à la suite :

"Merci pour toutes ces précisions. Il va nous falloir un certain temps pour chercher, savoir, comprendre qui sont toutes ces structures et organisations que vous citez comme autant de preuves de la validité de vos actions. Non que nous doutions de vos compétences et de votre souci de transparence. Mais il est désormais un fait essentiel à prendre en compte : des citoyens de plus en plus nombreux savent qu'ils ne peuvent se satisfaire d'une seule source d'information et encore moins d'une "communication officielle" sensée les rassurer sur des sujets aussi graves.

D'une façon générale, vous le savez, les lignes bougent et les repères sont souvent brouillés. Le torrent d'informations perpétuel, le marketing, les stratégies de communication au mieux nous incitent à trier, vérifier, recouper, au pire nous mènent à la méfiance et au rejet, par réaction.

Vous n'y êtes sans doute pour rien, mais comprenez à quel point, en tant que simples citoyens, nous en avons assez des propagandes, des demi-vérités, ou demi-mensonges, des promesses non tenues, des mauvaises surprises, des "affaires", des conflits d'intérêts, des collusions douteuses, des manipulations, des ententes illicites, des lendemains qui déchantent, des scandales et du mépris dans lequel nous sommes trop souvent tenus.

Vous gagnerez toujours, dans le climat actuel, à démontrer votre intégrité, à jouer plus encore la carte de la transparence, à donner des garanties, à établir la confiance.

Croyez-moi, nombre d'entre nous n'attendent que ça pour vous rejoindre.

Cordialement".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
franck

avatar

Messages : 21
Date d'inscription : 13/12/2010

MessageSujet: Re: reflexion sur les banques ethiques   Ven 17 Déc - 21:17

...j'en fait potentiellement parti aussi.
je n'ai pas non baissé les bras vis a vis de cette possibilité de banque ethique, et je vais aussi des que possible continuer mes investigations.

c'est bien je pense, parrallelement au debat plus "revolutionnaire", de continuer ces demarches de comprehension du fonctionnement de se type de banque, si le clash n'est pas pour demain, cela peut etre une solution "moins pire" en attendant ...encore faut-il en etre sur !

toutes infos (la plus precise possible) a ce sujet est la bienvenue. (merci BOB)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BOB

avatar

Messages : 8
Date d'inscription : 13/12/2010
Localisation : ARDECHE LIBRE

MessageSujet: Re: reflexion sur les banques ethiques   Sam 18 Déc - 3:10

Bonsoir, suite aux arguments de Géraldine sur l'émission de la monnaie, sur la possibilité pour un état d'emprunter à sa banque centrale et non aux banques privées :
je précise par précaution que je ne suis pas ici pour débattre de politique mais néanmoins, sachez que ces points précis sont des propositions contenues dans le programme partagé du Front de Gauche Français, dont le principal objectif est clairement de lutter contre les banques, par un arsenal de propositions de mesures visant à définanciariser l'économie, à rompre radicalement avec le capitalisme financier, à sortir du Traité de Lisbonne, à reprendre au privé l'intégralité des services publics, etc... Les prochaines échéances électorales sont : mars 2011 cantonales, juin 2011 européennes, 2012 présidentielle. A chaque fois, le Front de Gauche proposera des candidats. Je vous incite à étudier de près ce projet de réelle alternative politique, citoyenne, démocratique, républicaine et révolutionnaire.

Moi qui ne vote plus depuis 20 ans, je vais retourner aux isoloirs avec enfin la possibilité de voter "pour" et non pas seulement "contre".

Sincèrement, je ne "recrute" pas, j'invite simplement mais vivement à s'informer vraiment, à se faire une opinion concrète.
Et désolé si je sors un peu du sujet.

Pour y revenir, je vous rappelle cette loi :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Loi_n%C2%B073-7_du_3_janvier_1973_sur_la_Banque_de_France

On peut penser qu'en abrogeant une seule loi, la quasi totalité des problèmes actuels seraient réglés... Ce qui n'est pas tout à fait vrai, à cause des traités européens signés depuis, qui nous l'interdisent!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Geraldine

avatar

Messages : 168
Date d'inscription : 12/12/2010
Age : 47
Localisation : Bruxelles

MessageSujet: Re: reflexion sur les banques ethiques   Sam 18 Déc - 3:54

BOB a écrit:


On peut penser qu'en abrogeant une seule loi, la quasi totalité des problèmes actuels seraient réglés... Ce qui n'est pas tout à fait vrai, à cause des traités européens signés depuis, qui nous l'interdisent!

C'est précisément pour cela que le FN, par exemple, qui dénonce également cette loi de 1973, veut carrément quitter l'UE, SHENGEN, le commandement intégré de l'otan... Et je trouve qu'ils ne vont pas assez loin, et devraient renoncer à payer la dette publique. Si la france le fait, les autres pays le feront, car chaque pays détient des morceaux de dette des autres pays. Si à cela tu ajoutes la propisition de Mélenchon de taxer à 100% ce qui dépasse un plafond à définir, on s'approche d'un bon compromis. En fait pour l'UE, nous ne lui reconnaissons pas de légitimité. Ces accords nous ont été imposés. Nos souverainetés imposées. Nous la reprenons. Point barre. Et si nous avons le courage de faire cela, les autres pays suivront..

Voilà qui pourra libérer l'Afrique de sa dette qui la maintient en esclavage. Elle pourra enfin se développer économiquement et imposer des échanges commerciaux équilibrés avec le reste du monde.

En fait, la planète entière a tout à gagner en décidant d'arrêter d'émettre sa monnaie avec une dette. Regardez comment, en quelques années, le Venezuella est venu à bout de l'analphabétisme? Aujourd'hui, tout vénézuélien malade peut voir un médecin, ce qui n'était pas le cas, avant l'avénement de chavez... Et ce depuis qu'il sont indépendant de la banque mondiale.

Il faut avoir foi en l'avenir. Mais tout le combat passe par l"éducation.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bankrun2010.com
BOB

avatar

Messages : 8
Date d'inscription : 13/12/2010
Localisation : ARDECHE LIBRE

MessageSujet: Re: reflexion sur les banques ethiques   Sam 18 Déc - 16:08

Bien d'accord sur tout ça en fait!

"taxer à 100% ce qui dépasse un plafond à définir" : sur les revenus le plafond sera de 30 000 € de revenus mensuels. Au de-là, l'état prendra tout pour le redistribuer au pays. C'est quand-même pas du bolchevisme! 30 000 boules par mois, c'est confortable, non? De plus ça ne concerne que moins de 0,5% des citoyens français... Bref, ça fait payer les plus riches et ça les obligent à participer à l'effort collectif, ce qui n'est que justice.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bibi

avatar

Messages : 5
Date d'inscription : 24/12/2010
Age : 40
Localisation : paris

MessageSujet: Re: reflexion sur les banques ethiques   Sam 25 Déc - 19:53

bon effectivement à la lecture de ce qui précède j'en conclus que la banque "éthique" est une niche pour gogos qui pensent que l'argent travaillera de manière politiquement correcte...

heu quelqu'un d'entre vous a t entendu parler des banques islamiques? car il me semble que usure est bannie...à défaut d'être parfaite c'est déjà une petite compensation...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: reflexion sur les banques ethiques   

Revenir en haut Aller en bas
 
reflexion sur les banques ethiques
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Réserves d'or des banques centrales / statistiques annuelles
» les Banques centrales à la rescousse du dollar
» ventes d'or des banques centrales européennes , exercice sept 2010-sept 2011
» vente or des banques centrales européennes/ exercice sept 2006-sept 2007
» comment les banques magouillent leur bilan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BANKRUN 2010 ::  Forum Francophone :: Débats-
Sauter vers: