BANKRUN 2010

Forum du site
Bankrun2010.com
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Des guides, des fiches, des kits militants .....

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
homme des bois

avatar

Messages : 123
Date d'inscription : 13/12/2010
Age : 28
Localisation : region parisienne

MessageSujet: Des guides, des fiches, des kits militants .....   Sam 19 Fév - 0:49

voila un site que j´ai trouvé et que recence pleins de PDF utiles, du genre ``comment resister a 96 heures de garde a vue sans dire un mot, et eviter la comparution immediate (qui est generalement synonime de condamnation)


et beaucoup d´autre, je l´ai juste feuilleté.


http://1libertaire.free.fr/liens12.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
homme des bois

avatar

Messages : 123
Date d'inscription : 13/12/2010
Age : 28
Localisation : region parisienne

MessageSujet: Re: Des guides, des fiches, des kits militants .....   Sam 19 Fév - 1:05

je viens d´ailleur d´y apprendre que le fait de demander a quelqu un de se rebeller, par des cris ou des ecrite est un delit passible de 7500 euros d´amende.


que l´outrage consiste en des paroles, gestes, menaces, ecrits ou images de maniere a porter atteinte a la dignitée due a la fonction d´une personne protégée par la loi : flics, profs, inspecteurs du travail, controleurs des transports, juges, president, ministres etc... et est passible de 6 mois d´emprisonnement ou 7500 euros d´amende. si nous agissons a plusieurs, 6 mois d´emprisonnement ET 7500 euros d´amende.


la participation a une manifestation non, ou inexactement declarée est passible de 6 mois de prison, si vous y aller avec une arme (ne serais- ce qu´un couteau suisse ou une bombe lacrimogene, trois ans.


atroupements :

rassemblement de personnes sur la voie publique suceptible de troubler l´ordre public. la police peut les dispercer par la force apres une sommation infructieuse, le fait de participer = trois ans
continuer apres la sommation = 5 ans
provocation a l´attroupement, par parole ou ecrits = 1an
si ça a marché = 7 ans
dissimuler son visage = 15 000 euros d´amende.


la libertée du citoyen a s´exprimer n´existe apparement pas, ou nous l´avait caché, ou pas dit en ces termes.

RE VO LU TION, mort aux tyran, quoi qu´il nous en coute.


Dernière édition par homme des bois le Sam 19 Fév - 21:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
homme des bois

avatar

Messages : 123
Date d'inscription : 13/12/2010
Age : 28
Localisation : region parisienne

MessageSujet: Re: Des guides, des fiches, des kits militants .....   Sam 19 Fév - 2:18

pour ceux qui se demande ce que c´est l´anarchie, ou qui savent pas c´est quoi, ou qui en ont une mauvaise image, un article que j´ai trouvé sur le site.

c´est surtout pour toi pogos, puisqu on en a beaucoup parlé et que j´ai jamais reussis a te convaincre. cet article parle mieux que moi Very Happy


"Nouveau millénaire, Défis libertaires"

Normand Baillargeon

Origne : http://netoyens.free.fr/index.php/post/12/09/2008/L-anarchie-ce-n-est-pas-le-bordel

mercredi 10 septembre 2008

Siné hebdo numéro 1

Moi, Normand Baillargeon, lointain cousin à vous du Québec, je suis dans ma verte province, professeur d’anarchie… Enfin, presque…

Leçon et anarchie, vous trouvez cela contradictoire ?

Ni Dieu ni maître et encore moins de leçon, grondent les vieux anars. Ouais, d’accord, mais vous oubliez tous ceux qui ne savent pas. Alors pour les néophytes, je vous propose un petit cours rapide à destination de ceux qui n’ont jamais vu la vie en noir. Pour les autres, voilà une occasion de réviser !

Imaginez un désordre infernal, un chaos terrible, une confusion monstrueuse. Vous y êtes ? Le premier journaliste venu parlera spontanément d’anarchie pour décrire la scène. Ca ne rate jamais. Ca, c’est de la pure anarcho phobie ! Le bordel, c’est les autres, pas les anars dont je me flatte de faire partie. L’anarchisme désigne une tendance distincte de la pensée sociale, politique et économique moderne. Il prône une conciliation possible et souhaitable entre le socialisme et son principe d’égalité, et le libéralisme et son principe de liberté.

L’anarchisme cherche à réaliser cette ambitieuse synthèse notamment dans l’autogestion économique et la démocratie participative.

Par la première il récuse le profit et l’organisation hiérarchique du travail et préconise la solidarité et l’équité. Partage du stock plutôt que stock-option. Par la seconde, il refuse la délégation et prône la participation directe aux prises de décision.

Les anarchistes se présentent en diverses tendances - ils sont individualistes, collectivistes, mutualistes, syndicalistes et plus encore. Mais ils ont la sagesse de se méfier des plans d’organisation sociale ou économique arrêtés et clos, ainsi que des concepts absolus. Ils se refusent donc à assigner une limite aux arrangements sociaux et aux conditions de la vie humaine souhaitables, dont ils pensent que, dans des conditions de réelle liberté, ils s’exprimeront de plus en plus complètement. Les anarchistes pensent donc que la liberté, comme elle n’a cessé de le faire, inventera constamment des solutions nouvelles aux problèmes que son extension fera apercevoir et aux formes, également inédites, de domination qu’elle mettra en évidence.

C’est tout ?

Presque.

Car l’anarchisme lutte aussi contre tout ce qui contribue à détruire la tendance des gens à se prendre en mains et il invite donc dès aujourd’hui à commencer à construire les prémices de la société plus libre et plus égalitaire de demain.

L’anarchisme, est donc aussi le refus, par l’action directe, de ces institutions qui cherchent à dominer, à subordonner et à tuer ce que Bakounine appelait notre “instinct de liberté” et qui encouragent la docilité, la passivité et la soumission. Il y a là, on le devine, de quoi être de nos jours passablement occupé et préoccupé.

L’anarchisme, à mon sens, pourrait bien être la seule alternative viable à la catastrophe universelle vers laquelle nous filons toutes voiles dehors et qui est bien, elle, le véritable chaos qu’il nous faut redouter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
homme des bois

avatar

Messages : 123
Date d'inscription : 13/12/2010
Age : 28
Localisation : region parisienne

MessageSujet: Re: Des guides, des fiches, des kits militants .....   Sam 19 Fév - 2:33

et un autre parce quç il mç a bien fait rire ¿pardon si cç est peu dans le sujet, mais jç ai un peu forcçe la boisson ce soir Razz ?


Image Vision partielle d'une grève de réflexion. L'An O1, Gébé.



AVERTISSEMENT

Le but de ce manuel n’est pas de faire la révolution demain mais de vivre mieux aujourd’hui. Si vous pensez que vous vivez très bien à l’heure actuelle, inutile d’aller plus loin.

Il est recommandé de suivre scrupuleusement l’ordre des leçons. Ce manuel peut être utilisé collectivement ou par une seule personne. Son efficacité est garantie dans tous les cas. Mais attention : il n’existe pas de remède miracle pour être plus heureux. Il n’y a que VOUS qui puissiez (ré)inventer votre vie.

Il est d’autre part conseillé d’acquérir, d’emprunter ou de voler sans tarder L’An O1, le manuel d’utopie écrit et dessiné par Gébé : on y trouvera des exercices pratiques et un ensemble de réflexions qui complètent utilement les sept leçons suivantes.

LEÇON UNE

D’abord prendre ses distances.

Se demander ce qu’on est en train de faire et pourquoi.

Exercice 1

Regardez le journal de 20 heures à la télévision qui raconte (par exemple) la rentrée politique de Jean-Pierre Raffarin.

Posez-vous, dans l’ordre, les questions suivantes :

- Qu’est-ce qui me fait croire que ce monsieur Raffarin est important dans ma vie ?

- Qu’est-ce qui me fait croire que sa rentrée politique va changer ma vie ?

- Qui est monsieur Raffarin ? Que sais-je de lui ? Qu’ai-je envie de savoir à son propos ?

- Pourquoi suis-je en train de regarder la télévision ?

L’exercice doit être reproduit autant de fois que nécessaire. L’objectif est de prendre conscience de l’inutilité des informations présentées. Il est possible de remplacer le figurant par un autre homme politique ou une star en vue et de s’exercer sur d’autres supports (une radio d’information continue, un quotidien type Le Monde ou les brèves du Canard Enchaîné).

Exercice 2

Allez chercher quelqu’un à la gare et appelez-le sur son téléphone portable pour le retrouver.

Posez-vous, dans l’ordre, les questions suivantes :

- Comment faisait-on jadis, lorsque le téléphone portable n’existait pas ?

- Plutôt que de regarder le téléphone pour composer le numéro, pourquoi ne regarderais-je pas autour de moi ?

- A quoi servent les téléphones portables ?

L’exercice doit être reproduit autant de fois que nécessaire. Il est possible de remplacer le téléphone portable par un baladeur, une carte de crédit, du bœuf aux hormones ou un de ces nouveaux billets en euro. Adaptez alors la situation à l’usage présumé de l’instrument utilisé.

LEÇON DEUX

Une fois mis en doute l’utilité prétendue des hommes publics et des médias d’information, une fois mis à distance les outils censés être absolument nécessaires à notre vie quotidienne, se gratter la tête, hausser un sourcil, puis l’autre, tenter une moue dubitative.

LEÇON TROIS

La moue dubitative est un moyen comme un autre de se poser une question plus essentielle.

Il est temps de vous demander ce que vous faites à l’endroit où vous êtes.

N’ayez pas peur de vous sentir, de devenir, étranger.

Exercice 1

Cet exercice exige une certaine préparation. Si vous ne travaillez pas dans une entreprise, faites vous embaucher dans une banque, une société d’informatique ou un supermarché. Toutes les entreprises sont adaptées à cet exercice. Il suffit juste qu’il y ait des réunions régulières, un patron qui la dirige et des collègues.

Si vous arrivez dans une entreprise où ces dispositions ne semblent pas remplies, regardez de plus près. Il y a forcément des réunions, même si elles sont déguisées en week-end de détente ou en soirées au restaurant. Vous avez au minimum un collègue, puisque vous avez forcément un patron. Si vous n’avez ni patron ni collègue, cherchez en vous : vous êtes sans doute votre propre patron.

L’exercice consiste à assister à une réunion avec ses collègues et son patron. Peu importe le sujet.

Grattez-vous la tête (discrètement), haussez les sourcils (discrètement), tentez une moue dubitative (se référer à la leçon deux si nécessaire). Demandez vous ce que vous faites là et pourquoi le sujet de cette réunion vous semblait si important en entrant.

L’exercice est réussi lorsque vous quittez la pièce en éclatant de rire.

Peu importe le regard de vos collègues et de votre patron.

Si vous portez une cravate, vous pouvez la laisser sur la table de réunion, vous n’en n’aurez plus jamais besoin.

Exercice 2

L’exercice précédent peut être reproduit dans les situations suivantes :

- Travaillez à la chaîne dans une usine, en tentant de respecter les cadences affichées

- Engagez une secrétaire pour décrocher le téléphone à votre place, comme le font tous les patrons, mais contrôlez chacun de ses gestes

- Commandez un livre ou un disque sur l’internet, pour ne pas devoir aller dans une librairie ou dans une bibliothèque

Passez à la leçon quatre lorsque vous parvenez à inventer vous-même des situations et à en saisir l’absurdité intrinsèque.

L’exercice pouvant s’avérer amusant, il est recommandé de ne pas dépasser sept situations pour ne pas perdre trop de temps. Vous aurez bien d’autres occasions de vous amuser, une fois que vous aurez changé de vie.

Image Illustration de William Steig, extraite d'Ecoute, petit homme ! (voir bibliographie)

LEÇON QUATRE

Cette leçon a les apparences d’une révision générale. Nous attirons cependant l’attention de notre lecteur : elle est tout aussi indispensable que les autres leçons et nécessite autant d’attention et d’effort.

Nous vous demandons de réfléchir à ce que vous venez de comprendre et d’essayer de dresser une liste aussi complète que possible des instruments que vous utilisiez quotidiennement, pour l’acquisition desquels vous vous êtes peut-être endettés, et qui ne vous paraissent plus aussi nécessaires qu’avant. Indiquez par quoi vous pourriez les remplacer, si besoin est.

Exemple 1. Le téléphone portable peut être remplacé par un téléphone fixe. Le téléphone fixe peut être remplacé par une conversation en direct. Etc.

Exemple 2. Votre grosse voiture peut être remplacée par une voiture de ville. Votre voiture de ville peut être remplacée par un vélo ou l’usage des transports en commun. Etc.

Soyez honnête avec vous-même. Placez en tête de liste ce dont vous pourriez vous passer totalement (votre troisième télévision ou cette résidence secondaire qui vous oblige à partir toujours au même endroit) ; réfléchissez à ce que vous pouvez vraiment remplacer ; n’inscrivez pas ce qui vous semble réellement indispensable. Chacun aura une liste différente ; la liste de chacun sera amenée à évoluer au fil du temps.

Pour vivre plus, consommez moins. « Ne pas gaspiller sa vie à acquérir ce dont on ne jouira pas » (Sénèque).

Après quoi, lisez la presse de la semaine écoulée et demandez-vous ce qui gagnait vraiment à être connu dans cette abondance d’informations.

Enfin, faites la liste des endroits que vous ne pouvez plus fréquenter sans éclater de rire : bureaux, supermarchés, autoroutes etc.

LEÇON CINQ

A ce stade de l’apprentissage, un doute peut venir à l’esprit de notre lecteur. Celui-ci se demande peut-être si l’objet de ces exercices est de supprimer tous les acquis du progrès technique et toutes les manifestations de la modernité. Autrement dit si le pédagogue adhère à une idéologie passéiste.

Le lecteur qui ne se sera pas posé cette question peut passer directement à la leçon six.

Le lecteur soucieux de ne pas verser dans une idéologie rétrograde est invité à se demander ce que signifient vraiment les mots « progrès » et « modernité. » S’il éclate immédiatement de rire, il peut passer directement à la leçon six. Sinon, l’exercice suivant peut lui être utile.

Exercice

Comparez la hache du Moyen-âge et la bombe H ; un tableau contemporain aux dessins des grottes de Lascaux ; Bernard-Henri Lévy à Platon ; la Première Guerre mondiale à la bataille de Marignan (1515) etc. Demandez-vous si les termes « progrès » et « modernité » sont adaptés à la bombe H et à Bernard-Henri Lévy ; si l’art préhistorique est moins intéressant que l’art contemporain ; si la bataille de Marignan est le conflit le plus sauvage de l’histoire de l’humanité. Tentez d’éliminer totalement les mots « progrès » et « modernité » de votre conversation. Evitez pendant quelques jours d’écouter les discours des hommes politiques (« nous faisons avancer la société vers plus de progrès technologique, économique, militaire etc. ») et les publicités (« le produit le plus moderne ») pour ne pas perturber votre réflexion.

LEÇON SIX

Apprenez à vous sentir libre.

N’ayez pas peur de ne rien faire ou à réfléchir.

N’ayez pas peur d’être seul à ne rien faire ou de réfléchir.

Exercice 1

Passez une journée à dormir, à faire l’amour, à jouer, à réfléchir, à manger, etc. sans vous sentir pour autant coupable de ne pas participer à l’effort collectif de production.

Exemple (dit « exemple du lit »)

Projetez votre réveille-matin contre le mur pour marquer le début de votre nouvelle vie. Caresser doucement l’amour de sa vie (à défaut son oreiller ou soi-même) sans savoir s’il est l’heure d’écouter France Info, de prendre sa voiture pour aller travailler et répondre au téléphone, fixe ou portable, procure une jouissance sans pareil. Rendormez-vous ensuite en souriant.

Inventez vos propres exemples sur ce modèle : l’essentiel est de faire quelque chose d’agréable ou de réellement utile en pensant à ce que vous auriez fait si vous aviez suivi le cours habituel de votre vie.

Exercice 2

« Si l’on pouvait se voir avec les yeux des autres, on disparaîtrait sur-le-champ » - Cioran.

Choisissez une personne au hasard dans la rue. Suivez la en essayant de comprendre où elle va et ce qu’elle fait. Interrompez votre filature lorsque le fou rire devient trop évident pour ne pas être entendu (ou vous fait mal au ventre à force d’être retenu). Essayez de raconter à la personne que vous avez suivie pourquoi vous avez l’impression qu’elle a gaspillé plusieurs heures de son temps de vie. Confrontez vos points de vue.

N. B. Si ce manuel devait connaître un important succès (ce que l’éditeur et l’auteur souhaitent de tout cœur), cet exercice risque de devenir très rapidement difficile à réaliser, le stock de personnes vivant à rebours de la vie devant rapidement s’amenuiser.

Image Je vais garder la veste, les nuits sont fraîches. L'An 01, Gébé.

LEÇON SEPT

Demandez-vous maintenant ce que vous comptez faire de votre liberté nouvelle.

Prenez votre temps.

Inventez votre utopie. Pas pour demain. Pour tout de suite.

Vivez bien.

BIBLIOGRAPHIE

Ces ouvrages sont destinés à vous aider dans votre recherche. Ils ne peuvent en aucun cas remplacer un travail personnel.

- L’An O1, Gébé, L’Association, 2000 (nouvelle édition). Indispensable pour faire le premier pas - qui est en fait un pas de côté.

- La Vie sur Terre, Réflexions sur le peu d’avenir que contient le temps où nous sommes, Baudouin de Bodinat, Editions de l’Encyclopédie des nuisances, 1999. En deux tomes, une leçon de choses sur l’insignifiance de l’époque.

- Eloge de la Fuite, Henri Laborit, Folio, 1997 (1976). Que faire lorsqu’on ne veut plus jouer le jeu ? La leçon de vie paradoxale d’un homme qui croyait plus en la fuite qu’en la révolte.

- Ecoute, petit homme !, Wilhelm Reich, Payot, 1973. « Tu n’es “libre” que dans un sens bien déterminé : libre de toute préparation à la maîtrise de ta propre vie, libre de toute auto-critique ».
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
homme des bois

avatar

Messages : 123
Date d'inscription : 13/12/2010
Age : 28
Localisation : region parisienne

MessageSujet: Re: Des guides, des fiches, des kits militants .....   Dim 20 Fév - 0:03

http://www.sami.is.free.fr/gebe/gebe_p1.html


la BD qui l´inspire, l´an 01 de gégé. ya pas mal d´image marrantes, et ca parle de ton idée de tout arreter d´un coup gaelle (mais en 1972) Very Happy chau
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Des guides, des fiches, des kits militants .....   

Revenir en haut Aller en bas
 
Des guides, des fiches, des kits militants .....
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fiches permis moto
» Fiches Sujets Actualités Sanitaires et Sociales
» Droit des sociétés en 23 fiches
» fiches schema de planète permis
» fiches pedago salle +vhl a vendre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BANKRUN 2010 ::  Forum Francophone :: Actions-
Sauter vers: