BANKRUN 2010

Forum du site
Bankrun2010.com
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 l'or, une alternative à relativiser?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Chris

avatar

Messages : 24
Date d'inscription : 13/12/2010
Localisation : Paris

MessageSujet: l'or, une alternative à relativiser?   Mar 14 Déc - 0:37

Bonjour,

Un détail me tracasse qui est l'idée de remplacer son argent liquide par de l'or.
Outre le fait que ce n'est peut-être pas un système accessible à tous je trouve étrange de protéger ses arrières par une denrée dont la valeur est établie comme toutes les autres sur le système boursier.
Vous présentez l'or comme une valeur stable, mais tout comme l'argent liquide, cette valeur ne repose que sur un pacte tacite de reconnaissance qui peut tout à fait ne pas être reconduit dans le futur.

Je partage vos idées, cela n'est donc pas une critique de la démarche globale, et je comprend tout à fait qu'on puisse proposer cela en terme d'alternative, mais vanter cette démarche à ce point là, cela me paraît tactiquement chancelant.

Par ailleurs, si d'aventure l'on devait dans la suite des événement effectivement se reposer sur l'or comme système transitoire, cela engendrerai de nouveaux problèmes et injustices qui me paraissent assez flagrants.

Je ne m'y connais pas en économie, donc peut être pourriez-vous éclairer ma lanterne.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morpheus

avatar

Messages : 83
Date d'inscription : 13/12/2010
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: l'or, une alternative à relativiser?   Mar 14 Déc - 1:11

L'or, l'argent, le platine, etc. sont des valeurs fiables parce qu'elles sont réelles, d'une part, mais aussi parce qu'elles sont rare. C'est bien la rareté qui fait la valeur d'un bien. Autrefois, la valeur des devises était adossée à celle de l'or, qui en constituait la garantie, et ce internationalement. Mais en 1971, les USA ont unilatéralement décidé de renoncer à l'étalon-or et le dollar est devenu une devise fluctuante, sans aucune garantie réelle. Or, le dollar était devenu, à cette époque, la devise refuge, l'étalon de nombreuse autres devises (suite à la seconde guerre mondiale). Nous sommes donc devenu entièrement tributaire du dollar et de sa valeur, qui ne repose sur rien.

Si le dollar s'effondre - et compte tenu de la dette astronomique des USA (plus de quatorze mille milliards de dollars > 14 000 000 000 000 $), on peut dire qu'il ne tiens que par l'opération du saint esprit - si (ou plutôt lorsque) le dollar s'effondrera, les métaux précieux seront les valeurs refuge sur lesquelles vont se précipiter tous les états et les banques elles-mêmes. Par conséquent, l'or, l'argent, le platine sont des valeurs "sûr" dans le sens où elles sont des valeurs refuges. De plus, si une crise de cette ampleur survient (1929 puissance 10 !), il est possible que la valeur des métaux précieux fasse un bond à la hausse spectaculaire, du fait de leur rareté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://morpheusfd12.orbideo.be/
Geraldine

avatar

Messages : 168
Date d'inscription : 12/12/2010
Age : 47
Localisation : Bruxelles

MessageSujet: Re: l'or, une alternative à relativiser?   Mar 14 Déc - 1:31

Chris, le retour à l'étalon or est de plus en plus envisagé par les économistes.

Son cours est trafiqué depuis longtemps pour ne pas créer de panique aurpès des gens. Mais s'il était vendu à son prix réel, il vaudrait jusqu'à 100x davantage.

Il a prix 30 % depuis un an et ne cesse de grimper tous les jours.

La bulle de l'or est sur le point d'exploser. Si vous lisez l'anglais, visitez le www.gata.com Vous comprendrez comment on nous mène en bateau.

Il s'est vendu plus de lingots d'or sur le papier (certificat de propriété) qu'il n'en existe sur la planète. Pour cette raison, les banques suisses refusent de rendre leur lingots à leur clients.

Tellement de trilliards de dollars ont étés injectés dans l'économie depuis le crash de 2007 que cela a fait exploser le prix de la valeur réelle des métaux précieux.

C'est pour cela que nous conseillons les gens d'acheter des pièces ou des lingots physiques pas sur papier. Et comme il n'y en aura pas pour tout le monde.... Ben les plus allertes seront les premiers servis...

C'est injuste, c'est clair. Mais quoi qu'il advienne, ce crash ne sera pas sans conséquence et les plus fragiles écoperont les premiers.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bankrun2010.com
Chris

avatar

Messages : 24
Date d'inscription : 13/12/2010
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: l'or, une alternative à relativiser?   Mar 14 Déc - 1:52

Merci pour le développement Morpheus

Admettons l'or comme valeur refuge; reste que la seule idée qu'on en arrive à ce refuge m'apparaît comme une potentialité tout à fait dérangeante, pour ne pas dire intolérable: les quelques personnes qui auront eu la prévoyance et les moyens (étant la hausse des du prix qu'entraînerait une généralisation du procédé) d'acheter de l'or sauveront leur peau quand la majorité de la population se retrouvera démunie. Alors certes je comprend que l'on veuille sauver sa bergerie, mais cela entache quelque peu le désir de progrès de ce mouvement.

Ne ferait-on pas mieux d'anticiper cette évolution de manière plus positive et de réfléchir à un changement radical de système de manière construite?
La perspective d'un joyeux bordel suite à une chute du système peut paraître assez réjouissante, mais plus j'y pense, et en partie au regard de ce genre d'alternative, plus la nécessité d'un sape réfléchis plutôt que convulsif m'apparaît nécessaire (avant que le système se sape lui-même bien entendu...)

La manière dont j'envisage cette démarche consisterait à ébranler juste assez le système pour faire pression sur le gouvernement et faire en sorte que l'Etat récupère le monopole de l'économie, de la nationalisation forcée en somme (Donc tout simplement: transfert de fond des particuliers et pas besoin de se reposer sur l'or ou autre métal) Et de là, une réorganisation plus affinée du système pourra être mise en oeuvre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chris

avatar

Messages : 24
Date d'inscription : 13/12/2010
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: l'or, une alternative à relativiser?   Mar 14 Déc - 2:07

Et merci à toi également Géraldine

Je comprends bien la démarche mais je persiste dans ma réponse. Quitte à désirer que nous, citoyens, puissions avoir le moindre rôle à jouer dans toute cette histoire, celui-ci devrait selon moi entre autre faire en sorte de ne pas tomber dans ce genre de cul-de-sac, sans quoi on se contente de jouer les monsieur méteo annonçant un sale temps à venir mais ne pouvant rien faire pour éviter l'averse, à par s'acheter un parapluie.
Je ne vois pas en quoi on aiderait les hommes à les faire passer d'un système mal foutu à un autre tout aussi mal foutu.
Mieux vaut un changement anticipé qu'un changement subi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Geraldine

avatar

Messages : 168
Date d'inscription : 12/12/2010
Age : 47
Localisation : Bruxelles

MessageSujet: Re: l'or, une alternative à relativiser?   Mar 14 Déc - 2:26

Chris,

Au pays de Candy et des bisounours, on peut proposer des solutions guimauves pleines d'humanité et de bons sentiments. Au Pays de sarko, de GSK, de Barroso, du G20, on anticipe le pire (pour peu qu'on soit assez informés et lucides et courageux pour le voir venir) et on fait l'impossible pour que ceux qui ont organisé la crise ne soient pas les seuls à pouvoir régler l'économie de demain.

Ceux qui auront de l'or demain si nous faisons tomber le système avant que ce dernier ne nous fassent tomber, pourront contribuer à recapitaliser une banque renationalisée et qui battra sa propre monnaie!

Ton niveau de raisonnement trahit ta complète sous-estimation de la gravité de la situation. Le système tombera avec ou sans nous! Je promets de faire l'impossible pour vous donner toutes les infos que je pourrai pour vous le faire comprendre.

A toi d'avoir le courage de t'informer davantage et d'ouvrir les yeux. Sinon, libre à toi de refuser une réalité inéluctable et de passer ton chemin. Je veux bien débattre, et je n'ai rien contre le débat contradictoire, mais il faut que tu me donnes de vrais arguments, fondés sur des faits.

J'en ai plus pour te démontrer que le crash est imminent que tu n'en as pour en douter.

Sinon, je ne consacrerais pas autant d'energie à cette action.

Je t'invite à aller sur la rubrique RIPOSTE du site et de visionner les videos de pierre Jovanovic. Il a plus d'autorité que moi en la matière pour faire l'état des lieux.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bankrun2010.com
Chris

avatar

Messages : 24
Date d'inscription : 13/12/2010
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: l'or, une alternative à relativiser?   Mar 14 Déc - 3:05

Je comprend ton attaque "bisounours" mais je ne sais pas qui de nous deux l'est le plus, car tu pars du principe que vous serez assez de gens bien intentionnés, et avec assez d'or pour faire face aux "possédants" actuels qui auront eu la même idée que vous.
Quelques personnes "lambda" prévoyantes comme vous s'y prendront assez tôt et auront de l'or, mais plus ça ira, plus la valeur de l'or grimpera, et plus restreinte sera la part de gens pouvant s'en acheter (sans parler des réserves matérielles limités....). Résultat: les mêmes personnes vivant grassement du système actuels seront ceux contre qui vous essayerez de faire contre-poid avec votre petit sac d'or. Cela m'a l'air bien utopique...

Pour être plus clair, voila comment j'imagine (à mon humble niveau toujours ) ce que nous réserverait cette histoire d'or, si le potentiel crash total devait avoir lieu:

cas 1 : inflation, déflation, tout ce qu'on veut, bref, il existe toujours un système monétaire mais le capital des individus est considérablement diminué et la valeur de l'or explose:
-les détenteurs d'or sont effectivement énormément avantagés par rapport aux autres: les anciens et nouveaux riches rachètent toute l'économie du pays aux propriétaires d'entreprises ruinés....

cas 2: plus de système monétaire du tout, tous les comptes affichent 0; l'or et autre métaux précieux sont la dernière valeur
-même chose que cas 1, en pire

dans les deux cas, j'aime autant ne pas faire parti des détenteurs d'or tant je trouve cela malsain.
un tel système, même transitoire, rendra tout redressement excessivement improbable: ceux qui auront acquis ce nouveau pouvoir ne le lâcheront certainement pas, et personne ne les obligera à le faire, puisqu'ils auront les rênes. l'opportunisme l'emportera sûrement sur l'humanisme. A moins bien sur de ressortir la guillotine. Charmant n'est-ce pas?

cas 3: crash plus ou moins important (cas 1 ou 2) mais, par anticipation des problèmes engendrés par la reconnaissance de la valeur de l'or, celle-ci est déclarée temporairement nulle:
-tout le monde se retrouve au même niveau, de manière abstraite bien sûr.
-champ plus libre pour instaurer un nouveau système.

Ai-je raison ou tord, je n'en sais rien et toute cette présentation est simpliste.... mais l'idée me semble là.
Dans tous les cas, la version crash "remise à 0 des compteurs" semble être assez peu probable, mais qui sait, ça ressemble à du délire imaginatif, mais quand on pense à la monarchie tombée, tout est possible, chaque civilisation a une fin...

Je ne dis pas que vous ayez tord d'avancer le retrait sur l'or, ni que rien n'arrivera, ni que tout cela se passera dans la dentelle.
Simplement je ne vois pas en quoi ce fatalisme est une solution.
En toute sympathie.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Geraldine

avatar

Messages : 168
Date d'inscription : 12/12/2010
Age : 47
Localisation : Bruxelles

MessageSujet: Re: l'or, une alternative à relativiser?   Mar 14 Déc - 3:17



Je ne fais que vous donner des informations factuelles et vérifiables. Après, vous en faites ce que vous voulez.
Mais au moins vous aurez été avertie.

Bonne nuit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bankrun2010.com
Chris

avatar

Messages : 24
Date d'inscription : 13/12/2010
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: l'or, une alternative à relativiser?   Mar 14 Déc - 3:31

Alors oui je compte continuer de me renseigner et je le suis effectivement bien moins que vous, quoique finalement je connais les faits que vous m'exposez sans pour autant connaître les chiffres par coeur.
Je suis tout autant convaincu que vous de l'état de la situation actuelle, et des problèmes à venir.

je ne suis pas convaincue qu'une approche purement technique sur la situation sans approche plus abstraite (morale, bisounouriste si vous voulez) soit vraiment efficace.
Faire son petit pécule d'or, et attendre que tout pète dans l'espoir qu'il sera de quelque utilité, je n'appelle pas cela prendre le taureau par les cornes...
Quoiqu'il en soit, pour une étudiante comme moi, ce n'est pas de courage, ni de lucidité dont j'aurais besoin pour surfer sur la vague de l'or, mais peut-être d'argent tout simplement. Oh bien sûr je pense pouvoir faire confiance à des gens qui partagent mes idées, hélas, sur la seule base de l'or, je ne pense pas qu'il feront le poid, voila tout. Si c'est le cas, amen.

Bonne nuit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Geraldine

avatar

Messages : 168
Date d'inscription : 12/12/2010
Age : 47
Localisation : Bruxelles

MessageSujet: Re: l'or, une alternative à relativiser?   Mar 14 Déc - 4:03

En fait, ce qui me dérange dans votre raisonnement, c'est que, sous prétexte qu'il n'y en aura pas pour tout le monde, il serait malsain de conseiller aux gens de sauver leurs économies. Il faudrait surtout ne pas affoler les gens, alors que nous savons pertinemment bien ce qui nous attend.

Vous me reprochez d'être fataliste, mais vous décrétez qu'en cas de crash, l'opportunisme l'emportera sûrement sur l'humanisme. A moins bien sur de ressortir la guillotine....

Ben voyez-vous, j'ai davantage confiance en l'humanité que vous.

Les dizaines de personnes qui m'ont aidée dans l'aventure bankrun2010 l'ont toutes faites dans un esprit citoyen et désintéressé. Tout ce que je sais, pour sur, c'est que la banque citoyenne que nous réclamons ne pourra pas être crée sans richesses dans les coffres.

Nos petites pièces et nos onces d'or et d'argent, c'est une chance de reconstruire l'économie de demain et une chance d'échapper à la gouvernance fasciste mondiale qui nous attend si nous ne prenons pas ses instigateurs de cours.

Nous sommes dans l'urgence et si je n'avais pas d'espoir de pouvoir faire prendre conscience aux gens le pouvoir qui est entre leur main pour reconstruire une société plus saine et plus juste, quand nous aurons fait tomber les remparts qui nous écrase, je ne serais pas là... en train de te parler...

J'ai l'espoir que les prises de conscience seront assez nombreuses sous peu pour provoquer ce bankrun avant qu'ils ne soient prêt avec leurs projets orwelien auquel je refuse de me résigner.

Parce que c'est cela qui nous attend. Et que nous soyons sans le sous, (comme moi) ne nous dispense pas de faire notre devoir de citoyen et de résister pour préserver ce qui nous reste de liberté, et réconquérir celle dont ce système nous a privé.

PS : désolée pour le bisounours, ce n'était pas de la condescendance, mais une réponse à ce que vous estimez être mon fatalisme ;o)


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bankrun2010.com
Chris

avatar

Messages : 24
Date d'inscription : 13/12/2010
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: l'or, une alternative à relativiser?   Mar 14 Déc - 5:03

Il n"y a pas de mal Wink

Mon fatalisme porte moins sur l'humanité en général que sur la potentialité de reconduction du pouvoir au mêmes personnes voilà tout. La guillotine était une boutade bien entendu, pas une proposition de solution ;.)
Au contraire je suis assez bienveillante à l'égard de l'humanité et de son potentiel d'évolution, mais disons que le contexte peut avoir son influence.


De même, mon propos n'avais rien à voir avec l'idée de ne pas affoler les foules. L'information est primordiale. D'ailleurs au passage, je salue votre engagement.

Nous sommes d'accord, globalement, sauf sur la question de l'or comme solution.
Par exemple, je voudrais rebondir à nouveau sur l'une de vos dernière phrases par une autre question d'ordre technique :

"Nos petites pièces et nos onces d'or et d'argent, c'est une chance de reconstruire l'économie de demain et une chance d'échapper à la gouvernance fasciste mondiale qui nous attend si nous ne prenons pas ses instigateurs de cours. "

si je m'en tiens à mon idée de nationalisation de la banque, je ne comprend pas votre propos consistant à dire que l'or sera nécessaire pour renflouer les caisses: de l'argent papier, créé par l'Etat, sous réserve d'être intelligemment géré pourrait tout aussi bien remplir cette fonction. Car, après tout, le rôle de l'argent n'est pas d'avoir une valeur en soi, absolue, mais à simplement pour rôle de faciliter les échanges. Les vrais richesses matérielles sont les biens réels tels la propriété, l'entreprise, les produits de consommation, les services (bref l'activité et les produits de l'activité). Avec une bonne régulation du marché, il "suffirait" de calculer le montant total d'argent à mettre en circulation pour que l'économie tourne. Avec des injections d'argent supplémentaire par la suite pour ceux qui tiennent encore à la notion de croissance.
Après je raisonne au niveau national ... mais finalement, ce n'est qu'un retour au fonctionnement pré dollar/euro...
L'or ajouté aux caisses pourrait à la rigueur avoir un intérêt à l'international, et encore, si on compare la France aux pays disposant de réserves minières on est loin du compte... et va s'y que je m'en vais creuser un peu plus les entrailles de la terre...
Enfin, disons que mon optimisme est tel que j'envisagerai une construction du nouveau système sur des données complètement nouvelles (nouvelle monnaie "ex nihilo") plutôt que sur une autre, l'or, que quoiqu'il arrive nous ne pourrons entièrement contrôler, puisqu'elle est déjà engrangée dans le système.

Finalement, tout dépendra des personnes qui seront en charge de régler tout ça, vous pensez que ce seront celle qui apporteront de l'or, et de mon côté j'espère quelque chose d'un peu plus démocratique ( ce qui est votre cas également j'en suis sûr, notre accrochage portant finalement surtout sur un point de transition)



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Geraldine

avatar

Messages : 168
Date d'inscription : 12/12/2010
Age : 47
Localisation : Bruxelles

MessageSujet: Re: l'or, une alternative à relativiser?   Mar 14 Déc - 6:01

Il va de soi que la renationalisation de la banque, (mais aussi de tous les services publics) tiendra en compte le patrimoine qu'il nous reste encore. Les gouvernements précédents ont vendu une bonne partie, y compris l'or Sad.. QUant à nos industries, elles sont à reconstruire. A relocaliser.

Mais le retour à l'étalon or ou/et argent métal est une nécessité à la stabilité des systèmes d'échange. L'argent créé ex nihilo est la cause des crashs et ne doit plus avoir lieu.
L'argent émis doit avoir une valeur. Je ne le recommande pas comme une unique solution. Mais comme une solution permettant à la fois de reconstruire le trésor public, (ce que l'argent virtuel ou papier ne pourra plus faire) et de transporter ses économies, ce qu'il nous reste dans le temps.


Et oui, les premiers arrivés seront les premiers servis... Mais c'est une dernière occasion de répartir des richesses réelles dans la population avant le grand boum et par la même occasion s'éviter que le boum ne signe la victoire définitive des banksters.

Après, le temps de la reconstruction, des monnaies alternatives locales peuvent venir au secours des citoyens, comme des chèques temps, les SELs, etc, qui sont des initiatives de proximité et plus sociales. Des réseaux d'entr'aides... Certes... Elles ne sont pas à négliger. Mais c'est un autre débat.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bankrun2010.com
Chris

avatar

Messages : 24
Date d'inscription : 13/12/2010
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: l'or, une alternative à relativiser?   Mar 14 Déc - 6:35

En voila deux oiseaux nocturnes!

Je ne voyais pas ma "monnaie ex nihilo" ainsi (c'est-à-dire crée à la sauce actuelle) mais je vois où tu veux en venir. (j'opte pour le tutoiement finalement, si tu n'y vois pas d'inconvénient)

Tout à faire d'accord concernant la relocalisation, la délocalisation nous rendant dépendant des marchés, stérilisant toute possibilité de boycotte et asservissant les populations qui reçoivent les entreprises peu scrupuleuses (sans parler du chômage...), et les alternatives locales.
J'ajouterai une revalorisation de l'agriculture etc.
J'allais me lancer sur le lien l'écologie/économie mais j'ai lu dans un des post concernant l'organisation du forum qu'il fallait sans tenir à son thème majeur, donc je m'abstiens!

Quoiqu'une idée me vient, peut-être qu'une arborescence de forums ayant pour point de départ celui-ci et se concentrant chacun sur un domaine annexe, mais toujours plus ou moins en lien avec l'économie, pourrait avoir son intérêt, chacun pouvant aller pérégriner où le portent ses intérêts, ce qui permettrait une approche plus globale. Tout étant de toute façon lié comme je le disais tout à l'heure...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Geraldine

avatar

Messages : 168
Date d'inscription : 12/12/2010
Age : 47
Localisation : Bruxelles

MessageSujet: Re: l'or, une alternative à relativiser?   Mar 14 Déc - 7:20


lol!

Je ne suis pas psychorigide non plus.... Smile Je n'ai pas d'inconvénient à parler d"écologie si elle entre dans le cadre de l'économie, bien entendu...


Vous inquiétez pas, amis visiteurs jocolor je ne mors pas Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bankrun2010.com
sylvain f

avatar

Messages : 82
Date d'inscription : 12/12/2010
Localisation : sud

MessageSujet: Re: l'or, une alternative à relativiser?   Mar 14 Déc - 7:31

Chris a écrit:
Bonjour,

Un détail me tracasse qui est l'idée de remplacer son argent liquide par de l'or.
Outre le fait que ce n'est peut-être pas un système accessible à tous je trouve étrange de protéger ses arrières par une denrée dont la valeur est établie comme toutes les autres sur le système boursier.
Vous présentez l'or comme une valeur stable, mais tout comme l'argent liquide, cette valeur ne repose que sur un pacte tacite de reconnaissance qui peut tout à fait ne pas être reconduit dans le futur.

Je partage vos idées, cela n'est donc pas une critique de la démarche globale, et je comprend tout à fait qu'on puisse proposer cela en terme d'alternative, mais vanter cette démarche à ce point là, cela me paraît tactiquement chancelant.

Par ailleurs, si d'aventure l'on devait dans la suite des événement effectivement se reposer sur l'or comme système transitoire, cela engendrerai de nouveaux problèmes et injustices qui me paraissent assez flagrants.

Je ne m'y connais pas en économie, donc peut être pourriez-vous éclairer ma lanterne.

+1


surtout que la valeur de l'or en ce moment ne peut que s'écrouler après la crise
et il y a l'or au tungstène qui semme le trouble
l'argent perdra lui aussi sa valeur (en ce moment surévalué)

mais comment peut on penser que l'or ou l'argent va aider la personne qui en a 2ans après l'effondrement du systeme boursier
avoir de l'or chez soit n'est pas une solution, qui en donnera le l'argent si les banques ferment ou n'ont plus de cash
le plus sur comme solution est de changer de vie en ce moment, acheter un terrain agricole et une ruine à retaper

en 39/45 qui mangeait à sa faim? = les paysans


en ville sur quoi va reposer l'économie?
la finance ? non
le commecre? non
le batiment? non
les services? non

il y aura tellement de chômage que les gens partiront vers la campagne

paris 12millions de personnes au chômage
rungis 2 jours d'autonomie

sortir de ce systeme de pensée est urgent, la vrai valeur c'est par exemple la terre, acheter des terres est une sécurité
le prix du baril de pétrole à 90€ permet d'extraire celui-ci

en 2009 le pétrole est tombé à 30€ à ce prix impossible d'extraire les pétrole offshore et bitumeux
que reste t-il? pas grand chose

aprés la crise la vrai valeur sera d'avoir la capacité de louer des parcelles de jardin par exemple , et jardiner soit même
et se loger à la campagne proche des paysans




il n'est pas l'heure de faire des économie , mais de changer de vie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://oleotransition.newfreeforum.com/
Chris

avatar

Messages : 24
Date d'inscription : 13/12/2010
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: l'or, une alternative à relativiser?   Mar 14 Déc - 7:32

Oh je veux bien me faire mordre un coup de temps en temps (aucune allusion déviante hein Razz ) tant que je ne chope pas la rage!

mais tant mieux Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Geraldine

avatar

Messages : 168
Date d'inscription : 12/12/2010
Age : 47
Localisation : Bruxelles

MessageSujet: Re: l'or, une alternative à relativiser?   Mar 14 Déc - 7:38

sylvain f a écrit:



surtout que la valeur de l'or en ce moment ne peut que s'écrouler après la crise
et il y a l'or au tungstène qui semme le trouble
l'argent perdra lui aussi sa valeur (en ce moment surévalué)



Shocked Shocked Shocked Shocked Shocked Shocked


Sources, s'il vous plaît?

Sylvain, tu m'es très sympathique, mais je ne peux pas te laisser faire de désinformation sur ce forum. l y a la télé pour cela.

Tout le monde ne peut pas s'improviser agriculteur.

L'objectif une fois le système effondré et à reconstruire c'est de placer son argent ou son or à la banque dont nous exigerons qu'elle soit renationalisée contre de l'argent papier qui sera battu par la banque nationale, selon les critères éthiques que nous devons exiger :

Pas ou très peu d'intérets, séparation de la banque de dépot et de la banque d'investissement; banque aidant à relocaliser l'emploi et soutenant les petits entrepreneurs, les PME. Ne finançant pas l'industrie de l'armement, ou qui délocalise...

Pour ta gouverne, l'or et l'argent sont aujourd'hui extrêmement sous évalués. Et les lingots de tunstène n'y changent rien.






Dernière édition par Geraldine le Mar 14 Déc - 7:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bankrun2010.com
Chris

avatar

Messages : 24
Date d'inscription : 13/12/2010
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: l'or, une alternative à relativiser?   Mar 14 Déc - 7:45

sylvain f a écrit:


le plus sur comme solution est de changer de vie en ce moment, acheter un terrain agricole et une ruine à retaper

$

Smile


Oui un changement de vie est primordial je pense, et pas seulement pour des raisons d'ordre matériel. Une découverte (et pas un retour, car entre le subi et le volontaire il y a tout un monde) des fondamentaux de la vie. Dans mon petit monde idéaliste, ça et une véritable mise à profit du potentiel humain, cela pourrait donner de belles choses...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sylvain f

avatar

Messages : 82
Date d'inscription : 12/12/2010
Localisation : sud

MessageSujet: Re: l'or, une alternative à relativiser?   Mar 14 Déc - 11:08

Citation :
La désinformation (La désinformation est un processus, utilisable à tous les niveaux dans toutes les sphères de la communication, et qui...) est un processus, utilisable à tous les niveaux dans toutes les sphères de la communication (La communication concerne aussi bien l'homme (communication intra-psychique,interpersonnelle, groupale...) que l'animal...), et qui consiste à présenter :



  • une information fausse comme vraie,


  • une partie d'information vraie comme une totalité indépendante et vraie pour elle-même,


  • une partie d'information fausse comme une totalité indépendante et vraie pour elle-même,


  • une information vraie comme fausse.



l'or au tungstène existe il suffit de lancer une recherche sur google et on trouve ce genre d'article
cette suspicion est bien réelle ce n'est pas une information vraie présenté comme fausse ou l'inverse


tous les courbes sont disponibles au sujet du prix de l'or ici


voila un graph qui démontre que le prix de l'or est au plus haut




la question qui se pose c'est : si les économie réelles s'écroulent que fera le prix de l'or?

l'autre question qui se pose: si l'économie réelle basé en grande parti sur l'industrie le commerce et le bâtiment , s'écroule
n'y aura t il pas une ruée vers l'agriculture de subsistance? donc l'achat de terre ou la location

si ceux qui ont de l'or on du mal à le convertir en cash, si l'argent à encore de la valeur, que deviendra le prix des terrains?

ce sont des questions à se poser avant la crise et pas après


et puis si on veut vraiment savoir de quoi sera fait l'avenir il y a le problème énergétique, yves cochet au parlement a tiré la sonnette d'alarme (yann artus Bertrand aussi et puis le père de la taxe carbone j m jancovici sur sont site (manicore)

bref l'or ça rassure mais la solution c'est plutôt si on peu , vendre sa maison et acheter une terre avec une petite maison à isoler , restaurer , ça dépend de son budget





autre information prouvée: (wikipédia)
Citation :
La grande famine de 1693-1694 est due à un hiver très rigoureux en 1692, suivi en 1693 d'une récolte très médiocre, causée par un printemps et un été trop pluvieux, causant une flambée des prix des céréales et une sous-alimentation qui favorise les épidémies comme le typhus, jusqu'en 1694. La France, qui avait alors 20 millions d’habitants, eut 1 300 000 morts en plus de la mortalité normale, selon Emmanuel Leroy-Ladurie, qui chiffre à 600 000 morts la catastrophe suivante, la Grande famine de 1709.L'historien François Lebrune siècle, 11 au XVIIe siècle et 16 au XVIIIe siècle[1].


dans l'histoire de la France les terres françaises n'ont jamais nourri plus de 20millions de gens, sans tracteurs si engrais ni pesticide
mr Claude bourguignon dit que nos terres sont mortes


j'espere que mes informations sont suffisamment étayées ?



estime même que la population française est passée de 22,25 à 20,75 millions d’habitants en deux ans, entre 1692 et 1694, soit un total d’un million et demi de morts.Ces terribles événements étaient loin d’être exceptionnels. Selon les historiens de l’époque, la France a connu 13 famines générales au XVI
mon avis est qu'au delà de la crise financière les problèmes à résoudre sont multiples

l'option qui consiste à migrer vers une vie simple,
et agricole est la meilleure option pour survivre aux 10 prochaines années
j'ai un forum à ce sujet:


oléo transition



Dernière édition par sylvain f le Mar 14 Déc - 11:14, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://oleotransition.newfreeforum.com/
sylvain f

avatar

Messages : 82
Date d'inscription : 12/12/2010
Localisation : sud

MessageSujet: Re: l'or, une alternative à relativiser?   Mar 14 Déc - 11:11

il y a un probleme avec les couleurs des liens voila pourquoi j'ai choisi la couleur "cyan"
les liens sont en blanc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://oleotransition.newfreeforum.com/
StopBanque

avatar

Messages : 80
Date d'inscription : 14/12/2010
Localisation : France/belgique

MessageSujet: Lagarde demande le bancor !   Mar 14 Déc - 11:21

http://www.mediapart.fr/club/blog/jean-rex/141010/c-lagarde-veut-le-retour-au-bancor-ambrose-evans-pritchard

http://www.erbretagne.fr/nos-articles/breves-d-actualite/lagarde-demande-le-bancor.html

Qu'est-ce que le "Bancor":

"Le bancor est une proposition d'étalon monétaire international.

À l'occasion du sommet de Bretton Woods en 1944, deux plans de création de système monétaire international s'affrontent. Il s'agit, d'une part, du plan de Harry Dexter White qui rétablit le Gold Exchange Standard et, d'autre part, du plan de John Maynard Keynes. Ce dernier propose la création d'une Union internationale de compensation et d'une monnaie supranationale, le bancor, à laquelle les monnaies auraient été rattachées.

Le bancor perdit face à la puissance américaine d'après guerre." source: wikipédia http://fr.wikipedia.org/wiki/Bancor

Qui est John Maynard Keynes:

"John Maynard Keynes (5 juin 1883 - 21 avril 1946) est un économiste britannique de notoriété mondiale, reconnu comme le fondateur de la macroéconomie moderne[Note 1], pour lequel les marchés ne s'équilibrent pas automatiquement ce qui justifie le recours à des politiques économiques conjoncturelles. Le keynésianisme, la nouvelle économie keynésienne, le néo-keynésianisme ou le post-keynésianisme plus interventionniste sont des concepts et des courants de pensée issus de l'œuvre de Keynes." source: wikipédia http://fr.wikipedia.org/wiki/John_Maynard_Keynes


_________________
lvl: 1 zone: Belgique, Wallonie/Bxl
"Vi Veri Veniversum Vivus Vici.
Par le pouvoir de la vérité, j’ai de mon vivant, conquis l’univers."
V pour Vendetta, V.
http://stopbanque.blogspot.com/
http://www.equidemos.org/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
StopBanque

avatar

Messages : 80
Date d'inscription : 14/12/2010
Localisation : France/belgique

MessageSujet: Re: l'or, une alternative à relativiser?   Mar 14 Déc - 11:26

"l'autre question qui se pose: si l'économie réelle basé en grande parti sur l'industrie le commerce et le bâtiment , s'écroule
n'y aura t il pas une ruée vers l'agriculture de subsistance? donc l'achat de terre ou la location"

Le "marché" a déjà anticipé la ruée agricole qui a déjà lieu en ce moment: "La Banque mondiale insiste sur la protection des droits fonciers" source: http://tourl.fr/abna

_________________
lvl: 1 zone: Belgique, Wallonie/Bxl
"Vi Veri Veniversum Vivus Vici.
Par le pouvoir de la vérité, j’ai de mon vivant, conquis l’univers."
V pour Vendetta, V.
http://stopbanque.blogspot.com/
http://www.equidemos.org/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
StopBanque

avatar

Messages : 80
Date d'inscription : 14/12/2010
Localisation : France/belgique

MessageSujet: Re: l'or, une alternative à relativiser?   Mar 14 Déc - 11:30

"voila un graph qui démontre que le prix de l'or est au plus haut"

Ce graphique ne démontre pas que l'or est au plus haut.Il démontre surtout la spéculation faite et la flambée de l'or organisé par les gros porteurs qui investissent dans cette valeur intrinsèque. Il peut encore monter. Plus vous attendez et spéculez en tant que "petits porteurs" sur la montée ou la descente du prix de l'or, plus vous prenez le risque d'acheter cet or ou cet argent de plus en plus cher.

_________________
lvl: 1 zone: Belgique, Wallonie/Bxl
"Vi Veri Veniversum Vivus Vici.
Par le pouvoir de la vérité, j’ai de mon vivant, conquis l’univers."
V pour Vendetta, V.
http://stopbanque.blogspot.com/
http://www.equidemos.org/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chris

avatar

Messages : 24
Date d'inscription : 13/12/2010
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: l'or, une alternative à relativiser?   Mar 14 Déc - 11:39

Je connais les recherches et conclusions de M. Bourgignon: c'est désespérant.
Quoique si on décide enfin de la laisser tranquille, la terre finira par se "régénérer".

Mais tout cela montre à quel point tous les problèmes sont interconnectés.
Mais c'est tout bénef une fois encore pour les banques/entreprises petro-chimiques etc: ils ont pourri le sol en vendant au agriculteurs mal informés (ou jem'enfoutistes) des pesticides de sorte que maintenant il leur faut constamment augmenter la dose pour faire pousser quelque chose sur ces sols pourris...

Au regard de tes chiffres, la question de l'auto-suffisance écologique pose effectivement problème...
Ce qui pose le problème de la surpopulation. La France se glorifie de son taux de natalité... aujourd'hui ça sert à payer les retraites, hier c'était pour avoir la plus grosse armée possible...
En France encore, le problème est relatif, c'est juste une petite gloriole mal placé face aux voisins européens, et qui sert à combler 2 minutes d'antenne.
En revanche dans le tiers monde cela pose la question:
-de la santé: en effet, il est statistiquement prouvé que plus le taux de mortalité infantile baisse, moins les couples font d'enfants. Logique, puisqu'ils ont plus de chance de survire.
-de l'éducation des femmes: même principe: plus une femme est éduquée, plus tard elle a des enfants, et en nombre moindre.

Tout ça empêché par l'argent monopolisé...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sylvain f

avatar

Messages : 82
Date d'inscription : 12/12/2010
Localisation : sud

MessageSujet: Re: l'or, une alternative à relativiser?   Mar 14 Déc - 12:11

c'est clair

pour la régénération de la terre c'est environ 5ans
mais il faut provoquer le regeneration par exemple en paillant le sol ou avec les méthodes jean pin
tout ça rapporté à grande échelle ne se fera pas
d'ailleur tous le monde fait comme s'il y avait du pétrole pour encore 1000ans et si la crise était provisoire

le crash aura lieu sans aucune préparation de masse
il ne reste qu'à ceux qui ont compris de déménager vers le sud là ou la démographie est faible ,
et se remettre à fonctionner à l'ancienne pour au moins les 10ans qui arrivent, après on verra bien
c'est ce que je suis en train de faire en tout cas
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://oleotransition.newfreeforum.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: l'or, une alternative à relativiser?   

Revenir en haut Aller en bas
 
l'or, une alternative à relativiser?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Alternative aux sondes pitot
» Safearn - safearn.com
» Bababio alternative
» 15 alternatives à Paypal
» Pour les frais de port, y-a-til une alternative à la poste??

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BANKRUN 2010 ::  Forum Francophone :: Questions-
Sauter vers: