BANKRUN 2010

Forum du site
Bankrun2010.com
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 agriculture familiale = resistance directe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
homme des bois

avatar

Messages : 123
Date d'inscription : 13/12/2010
Age : 29
Localisation : region parisienne

MessageSujet: agriculture familiale = resistance directe   Mar 21 Déc - 18:20

cessons de passer par les grandes chaines comerciales qui affament et detruise le sud au nom du benefice sacre. produisont nous meme nos aliments. liberons les ventres, les tetes se libereronts toute seules.

regroupons nous entre agriculteur familiaux pour echanger nos graines et des conseils, et aider ceux qui veulent commencer. il y a plein de forum sur internet.

rien de plus facile que de becher son jardin, c est incroyable ce qu on peut faire en 8 heures quand on travaille pour sois. encore faut il trouver les bonnes graines. j en ai de tres bonnes pour les tomates, courgettes et poirreaux de race anciennes, bio, non retouchees par les par les firmes agroalimentaires. donc bonne pour echange avec d autres varietees.

je vous conseille de ne pas acheter des graines F1 dans la grande distrib, elle font surement de tres beaux legumes la premieres annee, mais sont modifiees pour etre totalement infertiles ou difformes les annees suivantes. (protection des brevets...)

regardez le documentaire "solutions locales pour un desordre global" tres instructif.

j ai en ce moment un terrain qui peut me permettre de nourrir 2 ou 3 personnes, j en cherche un plus grand dans un endroit retire, si vous avez des tuyaux.


compostage, toilette seche, elevage de lapin, et donc fumier, tout pour fertiliser la terre, si vous voulez la liste de mes livres utiles (je ne suis pas agriculteur, mais seulement un amateur, mais ces bouquins sont tres bien) demandez moi (je l ai pas la sous le bras, mais je demanderai a mon frere)

comme le dit le mouvement de "los sin tierras" en argentine, "beaucoup de terres dans quelques mains, beaucoup de mains sans terres"
ils ont bien compris ce grand probleme, et sont tres actifs pour l agriculture familiale.

l homme du futur est un agriculteur intellectuel, alors n attendont plus pour faire avancer le monde dans ce sens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
homme des bois

avatar

Messages : 123
Date d'inscription : 13/12/2010
Age : 29
Localisation : region parisienne

MessageSujet: Re: agriculture familiale = resistance directe   Mer 22 Déc - 4:38

je sais bien que ca parrait moin attirant que l image romantique du revolutionnaire barbu, l arme a la main se battant et tuant pour une cause qu il estime juste. il est aussi vrais que ce n est pas ca qui changera les choses a grande echelle, ou qui nous evitera une dictature mondiale.

ce que je propose est complementaire du projet, c est une aide. un coup de pioche vaut une balle tiree.

c est votre immunitee contre tout les gens qui se croient superieurs a vous, qui veulent etre des chef.

en accedant a une independance alimentaire, et je ne veux pas dire par la : travailler pour avoir de l argent pour acheter a manger, ce qui est le systeme actuel, mais travailler pour avoir a manger, tout simplement, et sans passer par un intermediaire.

et meme si nous reussissons notre "revolution" je suis persuade qu elle n est pas eternelle, que de toute facon il y aura une periode de transition ou la famine se declanchera. car la france est dependente de ses anciennes colonies pour son approvisionnement alimentaire, et beaucoup, 80 pourcent de ce qui se mange en france vient de l importation. pour cela aussi nos dirigeant les gardent sous leur joug.

juste vous nourrir vous et votre famille. et ca vous prendra moins que 10 heures par semaines, 9 mois par an (le temps que vous occupez peut etre avec votre tele). donc aucun inconvenient pour avoir un travail a cote, mais au moins, vous ne serez plus dependent de ce travail pour la question cruciale de la nourriture.

la seule grande contrainte est que vous ne pourrez pas vous eloigner trop longtemps, a moins de trouver quelqu un pour s occuper en votre abscence.

mais c est la un debat plus philosophique que pratique, la terre emancipant l homme mieux que n importe quel gouvernement ou religion.

il n y a qu a se demander, pourquoi le monde va si mal? une partie du probleme est que les terres arables du monde sont quasiment toutes entre quelques mains de multinationales, qui n ont rien a voir avec l agriculture, et encore moins avec la philantropie et l ecologie (ce que devrait etre un agriculteur d apres moi), leur principale souci est le benefice, et pas la nourriture. ils reduisent la nourriture, qui est quelque chose d essentiel a la vie, a l etat d objet de confort, comme une tele par exemple. quelle fantastique opportunitee de nous garder esclave tout en nous faisant penser que sans eux nous seriont fichus.

pour illustrer ce paragraphe du benefice : on veut maintenant nous proposer les bio carburant, produits a partir de nourriture. il faut savoir ca : un litre de bio carburant au mais, c est un an de nourriture pour une personne. bien sur, c est pas pour nous le probleme, c est pour les pays pauvres. pour l instant.

vous y penserez quand en faisant le plein.

autre chose, qui n a rien a voir, mais quand meme, pour illustrer qu on en a vraiment marre des pays pauvres depuis nos pays riches : cette annee un vaccin anti tetanique a ete distribue en asie du sud est, bizarrement, il n etait administre qu aux femmes entre 15 et 40 ans. la raison est tres simple, le laboratoire pharmaceutique (americain bien entendu) y avait ajoute un ingredient, qui, melange au vaccin anti tetanique, provoque la sterilitee. bien sur sans avertir les vaccines. imaginez si ca vous arrivait hein?? vous diriez quoi??

pour revenir au probleme agricole, au lieu d etre possedes par wall mart, general motor, la shell ou je sais pas quoi, les terres devraient etre partages entre toute les familles, ce qui rendrait chacun responsable, et de l etat de ses sols, et de sa propre alimentation.

j espere voir s ecrouler ce systeme pour enfin voir une requisition massive et citoyennes de toutes les terres que les grands de ce monde nous ont voles, et qu ils ont souilles. et qu on arrete de penser que l agriculture aux pesticides produit plus. c est totalement faux, une production bio bien geree produit plus a l hectage q une culture arrosee de fertilisants, et laisse la terre et les nappes phreatiques indemnes (pour les nappes phreatiques il est trop tard, n attendont pas que ce le soit aussi pour les sols). laissont faire la nature, elle se debrouille bien mieux que nos sois disant technologie de pointe. c est simplement notre faineantise qui est a la base de tout.

en mars, tous a vos beches!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mil

avatar

Messages : 75
Date d'inscription : 23/12/2010
Localisation : Région Parigote

MessageSujet: Re: agriculture familiale = resistance directe   Jeu 23 Déc - 18:05

" Moins d'un mois après le lancement de la campagne nationale "Faites pousser une ferme près de chez vous!", nous avons la grande joie de vous annoncer la concrétisation d’un premier projet en Ile de France : l'acquisition des terres agricoles (73 hectares) et de 2 hangars de la ferme de Toussacq en Seine-et-Marne par la Foncière Terre de liens, dont la promesse d'achat a été signée lundi dernier, le 20 décembre 2010.

Cet événement arrive au bon moment pour convaincre le public de «faire pousser» des projets de fermes en Ile de France. C’est en effet grâce à notre engagement de citoyens adhérents et/ou donateurs et/ou actionnaires solidaires que Terre de liens pourra :

* soutenir directement l’installation d’agriculteurs,
* préserver des terres agricoles,
* maintenir et développer une agriculture de proximité, créatrice d’emplois et respectueuse de l’environnement.

Cette acquisition permettra l'installation de deux jeunes paysans (Clément Fontvieille, maraîcher et Mathieu Chevalier, polyculteur-éleveur de moutons) et de la couveuse d'activités agricoles « les Champs des Possibles », mise en place par le réseau AMAP-IdF, qui permet à de jeunes maraîchers de tester leur activité avant de s'installer définitivement. Les produits de la ferme seront distribués principalement en vente directe via des AMAP
."

http://www.terredeliens.org/campagne/faites-pousser-une-ferme.php[color=orange][

http://icietmaintenant.fr/SMF/index.php/topic,5806.msg177120.html#new
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://little-big.blog4ever.com/blog/index-274024.html
homme des bois

avatar

Messages : 123
Date d'inscription : 13/12/2010
Age : 29
Localisation : region parisienne

MessageSujet: Re: agriculture familiale = resistance directe   Jeu 23 Déc - 19:21

salut mil !!! merci pour ton post, je trouve ce site terredeliens tres interessant. sinon j ai vu plusieurs annonces sur internet donnant le prix de l hectare de terre cultivable (10 000 metre carre) entre 1000 et 3000 euros, selon la region, plus les frais de notaire de 30 pourcent.

est ce que tu peux me confirmer les prix?? ou alors ou faut il aller voir vour plus d infos??
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mil

avatar

Messages : 75
Date d'inscription : 23/12/2010
Localisation : Région Parigote

MessageSujet: Re: agriculture familiale = resistance directe   Jeu 23 Déc - 21:53

Salut H. des Bois (Plutôt poilu... Very Happy ).

Il me semble que les prix que tu donnes correspondent à peu prés à la moyenne du prix des terres agricoles en France (+/- 2000 € ).
Cela dit, les prix sont très variables, et les "terres à vendre" aussi: depuis des landes pentues, incultes et caillouteuses (éventuellement utilisables pour élever des brebis, et dont plusieurs dizaines d'hectares minimum sont nécessaires pour pouvoir survivre - surtout dans le système actuel où il faut nourrir les Banksters, par l'intermédiaire des administrations ... ), jusqu'à des limons fertiles en bord de riviére, propices à de la culture maraîchère à haut rendement ( Dans un tel cas, un hectare bien mis en valeur permet déjà pas mal de production - avec pas mal de travail...).

Un exemple de prix en Région parisienne ( Dans la Brie, réputée pour sa "terre a blé" généreuse et extraordinairement profonde): 2€/M2 = 20 000 €/ ha - Avec accès à l'eau (forage), voie carrossable, et réseau (électricité) - Sans tout ça, je crois que c'était 1€/M2 = 10 000 €/ha .
Et encore, il s'agit d'un secteur où les prix sont "encadrés" (pas de spéculation possible et usage réservé à l'agriculture dans le "Schéma Directeur Régional" - D'où garantie d'une certaine pérennité...).
Dans le même secteur, j'ai vu des annonces qui demandaient un prix de terrain "à bâtir" (plusieurs centaines de milliers d'€ pour une parcelle de 2500 M2...). Ils attendent que le PLU (ex "POS") soit modifié pour pouvoir implanter une "Belle" villa pour un petit veinard qui pourra se taper les bouchons deux fois par jour pour aller au bureau à Paname...


J'espère t'avoir apporté quelques lumières.
Si je peux répondre à d'autres questions, ça sera avec plaisir.
Ol

Ps: 30% pour le Notaire, ça me semble énorme ( un canard et une bonne boutanche ne feraient-ils pas l'affaire ??? .. Cool ). Heuuu, c'est pas plutôt 3% ???
Je crois qu'il est aussi possible de se passer de Notaire (contrat rédigé sur "Blanc seing"). Ca reste à vérifier, et dans ce cas il est clair qu'il faut BIEN se renseigner sur la manière correcte d'établir un tel document...

Ps2: Un fil sur le thème:
http://icietmaintenant.fr/SMF/index.php/topic,4753.0.html


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://little-big.blog4ever.com/blog/index-274024.html
homme des bois

avatar

Messages : 123
Date d'inscription : 13/12/2010
Age : 29
Localisation : region parisienne

MessageSujet: Re: agriculture familiale = resistance directe   Ven 24 Déc - 18:37

La solution que je propose, qui necessite un investissement, c est vrais, mais accessible quand meme.

voila le lien pour le filtre a osmose inverse : http://www.pureprofrance.fr/osmoseur/osmoseur-sous-evier.htm

pour savoir comment ca marche http://www.pureprofrance.fr/niveaux-filtration.htm

pensez tout de meme aux pastilles de javel, pour boire l eau de la seine par exemple, il faut et la filtrer, et mettre la javel, on est jamais trop prudent.


pour les terre cultivable, apparament entre 1000 et 3000 euros (en moyenne donc) l hectare (10 000 metre carre), plus frais de notaire, voir ce site http://droit-finances.commentcamarche.net/forum/affich-4041995-tarif-hectare-terre-cultivable


ensuite, la cabane, n importe quel gamin sait en fabriquer une.

pour une yourte, c est preferable a une tente pour l hiver, et pas de permis de construire, comptez a partir de 2000 euros, c est cher, a moins d aller la chercher en mongolie, (ca vous reviendra au meme prix, plus un voyage en prime)

pour une maison en dur et faite avec les materiaux du coin, donc pas cher, voir le site de la maison 3E

maison en paille et terre. des technique nees et ameliorees depuis la sedentarisation de l humanitee, mais qu on ne pratique plus, a cause des entrepreneurs batisseurs

http://generationsfutures.chez-alice.fr/vertueux/maison_3e.htm


la fertilisation des sols : voir la technique du compostage, grace aux toilettes a litiere, ou la bouse de vache, litiere des lapins, paille activee etc...
ca marche dans les terres arides du sahel, donc dans nos terres de france...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mil

avatar

Messages : 75
Date d'inscription : 23/12/2010
Localisation : Région Parigote

MessageSujet: Re: agriculture familiale = resistance directe   Sam 25 Déc - 20:31

La vision d'une agriculture du "non-agir", issue de la vision Taoïste ou/et (?) Zen de Masanobu Fukuoka:

http://www.citerre.org/fukuokamct.htm

La simple observation nous enseigne que la Puissance de la Nature crée des systèmes (forêts par ex.) infiniment plus Puissants que ceux engendrés par l'homme malgré tout ses efforts. Au contraire, plus nous luttons contre les Eléments, plus le résultat final est dépourvu d'intérêt et même néfaste ( érosion des sols, perte de la bio-diversité, alimentation carencée, empoisonnée, pathogène,...).

L'agriculture Naturelle se projette au delà d'une "simple Agriculture Biologique", et recherche une intervention minimale de l'être humain dans les processus naturels (travail du sol, semis, entretien des végétaux, etc).


fil sur ce thème:
http://icietmaintenant.fr/SMF/index.php/topic,6607.0.html


ATTENTION, CHOUX DE 45 KGS !

http://www.youtube.com/watch?v=NILytyvVivo&feature=player_embedded
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://little-big.blog4ever.com/blog/index-274024.html
homme des bois

avatar

Messages : 123
Date d'inscription : 13/12/2010
Age : 29
Localisation : region parisienne

MessageSujet: Re: agriculture familiale = resistance directe   Sam 25 Déc - 23:13

c est vraiment beau ce site http://www.citerre.org/fukuokamct.htm , je crois que je vais suivre ses conseils Smile je le garde sous le coude. si tu en as d autres comme c MIL, profite s en pour les lancer par ici!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mil

avatar

Messages : 75
Date d'inscription : 23/12/2010
Localisation : Région Parigote

MessageSujet: Re: agriculture familiale = resistance directe   Sam 25 Déc - 23:27

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://little-big.blog4ever.com/blog/index-274024.html
Mil

avatar

Messages : 75
Date d'inscription : 23/12/2010
Localisation : Région Parigote

MessageSujet: Re: agriculture familiale = resistance directe   Lun 27 Déc - 10:26

" La "mise à l'épreuve" et "l'adaptation" de la semence est une pratique et, à la fois, une sagesse paysanne vitale lorsque la communauté cherche à intégrer ou à "faire sienne" une nouvelle semence pour les chacras. Les paysans procèdent alors avec beaucoup de patience et beaucoup d'amour en cherchant à percevoir quel type de semence (espèce ou variété) est la plus appropriée aux différents types de sols qui existent dans la chacra. Ils prennent en compte, également, la région d'où ils ont obtenu la semence car son origine influe beaucoup sur sa capacité d'adaptation. Ils sont aussi sensibles au fait que chaque jardin possède ses propres espaces de complémentarité (de "dialogue" ou "d'accompagnement"), qui dans ce cas, n'est pas d'ordre climatique mais qui relève plutôt , de "l'apprivoisement" ou du "courtiser la semence"."

http://www.kokopelli.asso.fr/articles/semences-paysanne-andine.html


Liste d'articles sur "La Terre":

http://little-big.blog4ever.com/blog/articles-cat-274024-295919-la_terre_.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://little-big.blog4ever.com/blog/index-274024.html
homme des bois

avatar

Messages : 123
Date d'inscription : 13/12/2010
Age : 29
Localisation : region parisienne

MessageSujet: Re: agriculture familiale = resistance directe   Lun 27 Déc - 15:43

et bien je crois qu avec tout ca, on a plus qu a se lancer, merci mil, merci mille fois pour tout ces liens utiles et pratiques, (en tout cas moi je vais m en servir) avec ca on vois que n importe qui qui veut s en donner les moyens peut reussir a sortir du moule du systeme, par la petite porte de derierre oui, mais sortir quand meme.

alors? on attend quoi?? Very Happy creons un gouvernement parallele, un pays parallele, et ceux qui l aime le suive! organisons nous, qui as des terres cultivable sur ce site? et pour ceux qui n en ont pas, nous en trouverons. retournons a la libertee primitive, finissons s en avec notre domestication.

-c est un appel a se regrouper, a s organiser en petites communautees agricoles, agissant chacune pourla survie de toute les autres.
-ecrivons une nouvelle constitution, les droits de l homme, du citoyen et de la terre.
-laissons le monde des affaires a ceux qui s y interesse encore et creons de nos mains une alternative pour ceux qui veulent le quitter, et ils sont nombreux a attendre cette aventure humaine. leur monde pathogene s ecroulera par la force d inertie que nous serons.
-donnons l exemple que la paix et l harmonie avec la terre peut coexister avec l homme.

et nous serons rejoins, quand nous ne serons plus des marginaux, quand notre alternative fonctionnera, quand ca ne fera plus peur aux esitants.

montrons qu elle est finalement plus facile et plus heureuse que ce que nous impose/propose le pouvoir en place.

a vous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
homme des bois

avatar

Messages : 123
Date d'inscription : 13/12/2010
Age : 29
Localisation : region parisienne

MessageSujet: Re: agriculture familiale = resistance directe   Mer 29 Déc - 18:02

en fait, ce que j aimerais voir, et que je pense etre le plus salutaire, ce serait que les gens qu on appelle "exclus" du systeme (et j en fais partis en vivant sous le seuil de pauvretee) arretent d attendre le nonosse que leur envoie l etat tout les mois, (c est un os, ca a l air gentil comme ca, mais y a rien a rogner dessus) du genre RMI, ou RSA depuis peu.

on nous maintient dans la pauvretee sans nous permettre de nous en sortir, juste de quoi acheter de la bouffe chimique.

voila, pour tout ceux qu on appelle exclus, et il y en a beaucoup, des chomeurs, des sans diplomes, des clochards etc, he pense que leur donner des terres a cultiver serait la meilleure solution, pour les aider a s en sortir, retrouver leur "honneur" de ne plus etre des assistes et participer a la revolution contre ce systeme qui les a maintenu dans le role des pauvres exlus sur qui on doit se lamenter, mais pas trop, car c est vrais non? "quand on veut s en sortir, on s en sort, on trouve un travail, une maison, des conditions decentes..." (c est une blague)

enfin bref, je pense que c est de ce cote la qu il faut chercher. planter la graine de la revolution dans les tete des pauvres. requisitionner des terres (et la je pense qu on aura les flics sur nous, bien qu on voit qu ils ont du mal a degager des squateurs dans paris, alors en pleine campagne, je les vois pas se bouger tant que ca) mais cette requisition sera d apres moi un des declencheur de la revolte chez les pauvres...

mais comment l organiser, il faudrait trouver d autre gens qui n ont pas peur du retour de baton, c est une bataille, comme celle qu a mene gandhi contre l angleterre,
-desobeissance civile,
-requisition de ce qui nous appartient de droit,
-ne plus passer par leur systeme et leurs codes de loi, les ignorer totalement.

ca a marche pour les colonies europeenne, nous pouvons aujourd hui dire qu en europe nous somme une colonie des multinationales americaines. pas de difference dans le fond du combat, c est pour l independence. (du moins d apres moi, je vous laisse juges)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mil

avatar

Messages : 75
Date d'inscription : 23/12/2010
Localisation : Région Parigote

MessageSujet: Re: agriculture familiale = resistance directe   Dim 2 Jan - 12:52

Au delà de la "simple agriculture familiale", la recherche de l'Autonomie

Heol : De la maison autonome à l'économie solidaire:
"A moins de 10 km de Châteaubriant, il existe une maison autonome en électricité, en eau et surtout en pensée. Cette maison a été construite petit à petit par une famille qui a souhaité résister au prêt-à-porter culturel imposé par l'environnement médiatique. Ce lieu est un réservoir de solutions pour construire un avenir solidaire. "


http://generationsfutures.chez-alice.fr/vertueux/heol.htm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://little-big.blog4ever.com/blog/index-274024.html
Geraldine

avatar

Messages : 168
Date d'inscription : 12/12/2010
Age : 48
Localisation : Bruxelles

MessageSujet: Re: agriculture familiale = resistance directe   Dim 2 Jan - 13:06

En attendant que le progrès et l'économie ne se tournent vers l'intérêt des citoyens plutôt que celui des marchés financiers, ces mesures de résistances sont les bienvenues, mais la technologie permet aujourd'hui, si on se donnait la peine de la développer, la possibilité d'être autonomes en énergie et en eau potable de manière bien plus simple,. Des machine à lesssiver ou à sécher, à moteur magnétique, moteur magnétique ou HHO pour alimenter la maison entière en électricité (fini les pylones électriques et les centrales et les factures...) et en eau potable (générateur athnosphérique d'eau potable. ) La permaculture et les serres intelligente, et l'hydroponie, devraient affranchir l'homme des pénuries alimentaires. Progrès confort et respect de la nature sont tout à fait compatible dès lors que le profit matériel n'est plus une priorité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bankrun2010.com
Mil

avatar

Messages : 75
Date d'inscription : 23/12/2010
Localisation : Région Parigote

MessageSujet: Re: agriculture familiale = resistance directe   Lun 3 Jan - 0:52

Suite à une excellente émission sur le thème de la Permaculture, un message sur le forum de Radio Ici et Maintenant:

" Si vous souhaitez en savoir plus sur cette "mouvance" Ethique.
Permaculture:http://fr.wikipedia.org/wiki/Permaculture
Ethique:http://fr.wikipedia.org/wiki/Ethique


description du rêve:l'abondance dans le respect des biotopes,une émancipation du peuple (gain de temps libre)une vision du long terme ou la civilisation humaine quitte les villes pour les campagnes.

ont se lance dans la perma souvent pour sa propre autonomie,l'autosuffisance atteinte ont cherche à partager,limiter les surplus,le gaspillage,la population est invité à venir récolter les fruits,participer à leurs transformation,voir même vont jusqu'a gérer la revente à votre place...le permaculteur design sa vie en fonction de ses besoins,de même que ses cultures s'implanterons en respectant le biotope,voir en l'améliorant,les techniques permettent un gain de temps,en faisant inter-agir les activités "module de production" entres elles.
Au Guatémala les techniques récupérées des anciennes tribut permettent la plantation d'un champs et sa gestion/valorisation se fera sur 30 ans,aucun plante n'aura à être introduite ultérieurement,tout est fait en une fois,pour 30 ans.
le Guatémala comme au Brésil les technique d'agriculture en Permaculture ont 300 ans d'avance sur l'Europe.
14 étages de végétation dans les tropique,7 en Occident,1 hectare peux nourrir en occident 7 familles toute l'année en légumes fruits céréales légumineuse baie,fruit sec (voir les Jardin Ouvrier de Belgique) ou il y a en moyenne 7 espèce /m² et 3kg de vers en moyenne /m².
la permaculture va dans le sens de la vie,elle favorise l'aggradation (contrairement à dégradation)
ainsi,7cm de broya déposé sur le sol,3 année de suites (21cm au totale) représente l'humus qu'une forêt aurait mis 100 ans à générer.
La Phytosociologie est une des recherche permanente de se jeune mouvement.
(association favorable inter-espèce,entre arbres/arbustes/herbacées)
concernant l'autonomie les Permaculteurs utilisent les espèces et variétés les plus rares afin d'échelonner les récoltes.
Je vous suggère donc d'étudier les essences utilisés,je vais en énuméré 5
le Morus (arbre de 12mètre qui produit en moyenne 22 Tonnes/ha,n'a ni maladie ni ravageur,la floraison étant longue les fruits sont toujours au RDV Chaque année,avec les différentes variétés il est possible de récolter 6mois de l'année dans le sud et 5 pour les autres régions de France.
l'asiminier,se petit arbre de sous étage de la famille des manguier (annone) qui résiste à -25°c,produisant des fruits qui mûrissent en Septembre,goût rappelant le mélange de fraise goyave annanas,vanille suivant les différentes variétés (fruit de 260 gramme en générale,seulement 200 fruits en moyenne/plantes,ne produit que 14 ans de suite,obtention difficile longue et implantation délicate.
cerises (possibilité de 5 mois de récoltes jusqu'a 1300m d'altitude)
plaqueminier (kaki) 3000 variété permetant 5 mois de consommation (partout en France)
kiwi kiwaï et kiwi de Siberie consommation possible avec les différentes variétés:5 mois (partout en France
fruit sec rustique et méconnu:xanthocera sorbifolia(-25°c),pécanier(-30°c),noyer du japon...d'amerique...amandier (et oui seul la floraison risque la pluie ou les gèle sévères après que le sol se soit réchauffé,comme l'abricot,le froid ne pause aucun problème)
Avec des hivers à -20°c vous pouvez cultiver 60 espèces de fruitiers en extérieur,les variétés permettent un échelonnement des floraison réduisant les aléas des productions du aux printemps pluvieux/gelés tardives,grêles etc...
la diveristé des légumes vivaces est également tres importante et presque totalement inconnu de la population,malgré le potentiel de temps libre que cela favorise
La souveraineté alimentaire est une bonne base pour gagner du temps,sur le long terme.
lorsque les denrées vitales sont abondantes et stables,l'humain peux gagner beaucoup de temps libre,grâce aux dynamique humaines,le mouvement peux s'étendre.
voir:les villes en transition Richard Opkins(ortho?) basé sur la Permaculture (à la base).
Un autre monde est possible,quel que soit votre budjet.
entrez dans le réseau de greffeur (greffer.net et accédez à plus de 3000 variétés fruitière par échange)
procurez vous le catalogue des jardin ouvrier de Belgique pour vous procurer une diversité légumière originale (et souvent vivace!)
vous pouvez passer par quelques cultivateurs céréalier d'anciennes variétés,connaitre les meilleurs techniques pour vous passer de machines.
techniques de construction originale (superadobe),ou de culture (ormus,bacterie EM,Polyter,écosonic,BRF,électroculture,bioponie,aquaponie(ces deux dernières sont interdite en Europe suite à un arrêté fait Blegique,afin que les ferme haute densité,ne mine pas l'économie agricole en place).
comme toujours les techniques les plus facile et innovante sont occulté/prohibés,afin de maintenir les "esclave" dans leurs conditions servile,de dépendance.
il en va de même pour les prototypes sur-unitaires (+ de 200 ans de mensonge et de secret).
n'attendez pas une solution extérieur,devenez acteur de votre propre émancipation,renseignez vous. rêvez....aimez,projetez...attirez pratiquez.
c'est mieux que d'attendre la tres forte probabilité de l'écroulement de notre civilisation en passant par l'inévitable phase de cannibalisme,vue la densité de population (1/5 en Franc est à Paris....songez à Marseille,Nante,Lyon....)tous en ville,tous loin du potager/arbres fruitier/champs de céréales/légumineuses,fruits à coque/baies/viande élevés,poisson et insectes compris...
rêvez votre propre rêve,ne laissez par d'autre le faire à votre place.
lapin blanc,pilule rouge...
JE VOUS RAPELLE QUE le la population d'Islande à pris le pouvoir,via un groupe d'anarchiste autonomistes...leurs dête n'est pas effacée mais,eux au moins il en verrons peux être le bout avant nous car ils ont freiné à temps.

mirez les vidéo de Step Holzer l'Autrichien Permaculteur
"

http://icietmaintenant.fr/SMF/index.php/topic,14584.msg178192.html#new
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://little-big.blog4ever.com/blog/index-274024.html
homme des bois

avatar

Messages : 123
Date d'inscription : 13/12/2010
Age : 29
Localisation : region parisienne

MessageSujet: Re: agriculture familiale = resistance directe   Mer 5 Jan - 19:24

http://ultraliberalisme.online.fr/TerrorismeAlimentaire.htm un bouquin tres interessant au propos de l industrie agro alimentaire (c est le resume)

et un documentaire sur le meme sujet : solution locales pour un desordre global :
http://www.dailymotion.com/video/xf5dnz_solutions-locales-pour-un-desordre_webcam


et son site internet http://www.solutionslocales-lefilm.com/accueil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mil

avatar

Messages : 75
Date d'inscription : 23/12/2010
Localisation : Région Parigote

MessageSujet: 6 minutes avec un paysan breton. A l'ancienne   Mer 12 Jan - 7:21

"Un authentique retour à la terre. Direction Riec-sur-Belon pour découvrir l'univers de Jean-Bernard Huon, agriculteur. Chez lui, le temps semble comme arrêté. Ni tracteur, ni salle de traite, ni ensileuse. C'est un choix de vie. Avec 15 hectares, une dizaine de vaches et des cochons, il est heureux en semant et labourant à l'ancienne."
http://ma-tvideo.france3.fr/video/iLyROoafY1Rk.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://little-big.blog4ever.com/blog/index-274024.html
fckgsn



Messages : 17
Date d'inscription : 16/12/2010
Age : 43
Localisation : PAU

MessageSujet: Re: agriculture familiale = resistance directe   Mer 12 Jan - 9:26

merci "homme des bois"
je ne savais pas qu'existait les "AMAP"
adieu grande distribution......lol

fckgsn
level 2
zone Pau
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mil

avatar

Messages : 75
Date d'inscription : 23/12/2010
Localisation : Région Parigote

MessageSujet: Re: agriculture familiale = resistance directe   Jeu 13 Jan - 8:20

L'hétérogénéité des plantes cultivées, mais aussi du terrain lui-même, sont des facteurs d'augmentation de la productivité (ou tout au moins de préservation de celle-ci).

" [...]les chercheurs de l’IRD et leurs partenaires boliviens de la Universidad Mayor de San Andrés à La Paz viennent de découvrir comment la quinoa acquiert, en partie, son étonnante résistance, en particulier au gel : les différences de taille des plants dans un même champ. Sacrifiées à la morsure du gel, les grandes tiges protègent les plus petites, limitant ainsi les dégâts pour assurer un minimum de rendement aux agriculteurs andins.

[...]
La loi du plus faible

C’est la grande hétérogénéité de taille des plants dans un même champ qui limite les dégâts du gel sur la quinoa : les plants les plus hauts, les plus exposés au gel, protègent les plus petits. Les chercheurs ont montré que cet effet protecteur dépend de la hauteur des tiges, de la surface des feuilles et de l’état nuageux du ciel, la température et l’humidité de l’air jouant un rôle mineur. La différence de taille entre plantes résulte à la fois de la diversité génétique entretenue par les méthodes de sélection paysannes, et de l’hétérogénéité du terrain lui-même, que les pratiques de travail du sol, bien que partiellement mécanisées aujourd’hui, ne parviennent pas à uniformiser tout-à-fait.
"

http://www.ird.fr/la-mediatheque/fiches-d-actualite-scientifique/329-la-quinoa-le-succes-bio-equitable-d-une-plante-ancestrale

NB: Selon ce que décrit cet article, ce n'est pas, à proprement parler, le Quinoa, qui est doté d'une résistance particulière au gel.
Cette caractéristique résulte surtout de techniques agricoles adaptées (acceptation, voir recherche, d'une certaine diversité dans la "population" d'une Espèce cultivée, grâce à une sélection traditionnelle, et pratiques culturales peu, ou pas, mécanisées...), et peut donc être étendue à d'autres plantes cultivées, à partir du moment où l'on s'éloigne du modèle imposé par l"Agriculture Industrielle, Mécanisée à outrance...).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://little-big.blog4ever.com/blog/index-274024.html
255mak



Messages : 17
Date d'inscription : 24/12/2010

MessageSujet: Re: agriculture familiale = resistance directe   Jeu 13 Jan - 22:52

Salut a tous(tes):

Juste une question que je me pose relativement a ce sujet (autonomie agro-alimentaire de chacun de nous) :

En supposons que je prenne la décision d'etre indépendant des chaines alimentaires classiques (super/hyper-marchés) sans
vouloire "nuire" a personne (aux personnes morales!) :

Q: La culture de fruits et légume est qlq chose de saisonnier
Comment avoir de la nouriture (disons au mois d'automne et d'hivers = 6 mois a peu prés), donc comment avoir de la
nourriture, alors que je n'ai travaillé (dans mes champs de fruits et de légumes) que 6 mois (et par vois de conséquence j'ai pas des "sous" a coté)?

Merci!

255mak
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mil

avatar

Messages : 75
Date d'inscription : 23/12/2010
Localisation : Région Parigote

MessageSujet: Re: agriculture familiale = resistance directe   Ven 14 Jan - 8:51

Salut 255Mak,

Je ne sais pas dans quelle région tu résides, mais à mon avis tu es un peu excessif en comptant 6mois sans productions.
Les mois de septembre et d'octobre sont, normalement, ceux où il y a le plus de récolte à effectuer, si l'on s'est bien débrouillé.
Il faut, à ce moment là, être en mesure de conserver une grande partie de ses récoltes afin d'en bénéficier durant la période hivernale (cave, "jauge", silo, lacto-fermentation, pasteurisation, séchage...).

Ces jours-ci, je récolte (région parisienne - en "plein-champs"): navets, poireaux, chou (non pommé), salades, topinambour....
Restent en réserve(à la maison): P-de-terre, betterave, radis d'hiver.
(Je n'ai plus de courges pour avoir préféré en distribuer autour de moi... et pas de carottes car je n'en ai pas cultivé en 2010).
En 2009, j'ai consommé des tomates jusqu'à fin décembre (culture sous abri - douceur du temps en fin d'année - arrachage des pieds, conservés un temps la tête en bas - puis stockage des tomates vertes à "température ambiante" - cuisine ou couloir - en caisse, sur une feuille de papier "boucher", sans qu'elles se touchent, pour éviter le pourrissement. - elles continuent ainsi à mûrir doucement...)

NB: Une bonne couche de neige, ne fait en général, aucun mal aux légumes d'hiver; au contraire, elle constitue une efficace protection contre le gel (en plus d'être un des meilleurs "engrais" qui soit - selon la tradition ancestrale paysanne... Et selon la science moderne: je crois qu'elle "fixe au sol" l'Azote présent dans l'air...).

Certains fruits sont également assez faciles à conserver: pommes, poires, noix, noisettes, amandes...

Tu peux jeter un oeil aux liens ci-dessous:

"La conservation

Légumes racines (rutabaga, navet, topinambour...)Un des grands avantages des « légumes racines » est leur pouvoir de conservation. En respectant quelques règles, vous pouvez profiter de leur agréable saveur durant tout l'hiver. Laissés en place ou installés en silo, de la cave au grenier, autant de possibilités pour autant de variétés !

http://www.gerbeaud.com/jardin/fiches/legumes-racines.php

" Conserver les récoltes du potager et du verger"
http://www.gerbeaud.com/jardin/fiches/recoltes-conserver-fruits-legumes-conservation.php.


La période la plus délicate est donc celle du début de printemps (lorsque les réserves s'épuisent et que les 1éres cultures ne sont pas encore à maturité...
C'est là, où l'on apprécie de (re)découvrir les légumes sauvages qui apparaissent, fringants, entre les dernières plaques de neige; pissenlits, orties, plantain, mouron blanc - surtout pas le rouge !!! affraid - etc.
C'est d'ailleurs, également une bonne saison pour envisager un petit jeûne dépuratif et régénèratif (cf le carême Chrétien)...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://little-big.blog4ever.com/blog/index-274024.html
homme des bois

avatar

Messages : 123
Date d'inscription : 13/12/2010
Age : 29
Localisation : region parisienne

MessageSujet: Re: agriculture familiale = resistance directe   Ven 14 Jan - 19:36

Diderot : Article : Autorité politique (L'Encyclopédie)

Aucun homme n’a reçu de la nature le droit de commander aux autres. La liberté est un présent du Ciel, et chaque individu de la même espèce a le droit d’en jouir aussitôt qu’il jouit de la raison. Si la nature a établi quelque autorité, c’est la puissance paternelle : mais la puissance paternelle a ses bornes ; et dans l’état de nature, elle finirait aussitôt que les enfants seraient en état de se conduire. Toute autre autorité vient d’une autre origine que la nature. Qu’on examine bien et on la fera toujours remonter a l’une de ces deux sources : ou la force et la violence de celui qui s’en est emparé ; ou le consentement de ceux qui s’y sont soumis par un contrat fait ou supposé entre eux et celui à qui ils on déféré l’autorité.

http://www.lescorriges.com/article-2667--diderot__lencyclopedie__article__autorite_politique.php


je crois que je vais dire quelque chose que tout le monde sait au fond : les hommes se sentiraient beaucoup mieux si ils ne laissaient pas d autres personnes decider pour eux, se prendre sois meme en main sans rien esperer de ceux qui t en promettent de belles.

pour ce qui est du texte de diderot, nous sommes en france actuellement soumis a un pouvoir due au consentement supposé du peuple, il n y a pas de "contrat", ou en tout cas, je ne me souviens pas avoir participe a l ecriture d une quelquonque loi... donc un tyran caché derierre le consentement.

comment montrer aux gens qu ils peuvent tout renverser en arettant d accepter la "supposition" d etat...?

je pense que ce sera par l exemple, par le nombre, et par notre reussite a nous passer des "services" de l etat, sans pour autant perdre en confort elementaire. et finalement, en mediatisant cette demarche par nos propres moyens (donc par un media qui ne nous feraient pas passer pour de ridicules revolutionnaires planteurs autarciques ou moyen ageux)

c est une philosophie qui ne se contente pas seulement de paroles, mais aussi d actions. il faut savoir que recolter, et ressemer une partie de sa propre recolte est deja un geste revolutionnaire, dans la mesure ou elle ne rapporte rien a une multinationale. (ce qui est un crime, ou un delit, punis d amendes severes).

mais j ai bien peur qu il y ai une periode sanglante de transition, et nous devons etre assez fort pour la surmonter.. rappelez vous la commune de paris, en chiffre : dans le camps de l ordre public, 200 morts durant la reprise de paris, dans le camps des revolutionnaires plus de 20 000 morts, sans compter les envois aux bagnes. c etait une revolution pacifique, et elle a ete avortee dans le sang. la notre le sera forcement. quand le peuple se met a agir pour etre libre, les dirigeants montrent leur vrais nature.

mais ne soyons pas frileux devants les larbins de l ordre. nous devons le faire pour les generations futures. planter recolter, replanter, faire notre propagande (toutes les revoltes passent par la) et nous armer. (au cas ou...)

c est peut etre extremiste, mais c est ce que je pense.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mil

avatar

Messages : 75
Date d'inscription : 23/12/2010
Localisation : Région Parigote

MessageSujet: Re: agriculture familiale = resistance directe   Ven 14 Jan - 21:12

Dans le même ordre d'idée ( adhésion pré-supposée à un "contrat social"...), je vous invite vivement à jeter un coup d'oeil à cette vidéo fort intéressante où des "personnes libres" mettent en lumière le distingo entre "personne morale et personne physique", en refusant de se nommer (se définir) en tant que citoyens (Attention; problèmes garantis...).


" Preuves de Liberté de Personnes Souveraines-Freeman devant la police et la court"

http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=2_zCgZwcopU

Trouvé ici:
http://www.conspipedia.fr/?p=3815#more-3815
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://little-big.blog4ever.com/blog/index-274024.html
255mak



Messages : 17
Date d'inscription : 24/12/2010

MessageSujet: Re: agriculture familiale = resistance directe   Ven 14 Jan - 22:31

Merci Mil pour ta réponse détaillée!

255mak
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mil

avatar

Messages : 75
Date d'inscription : 23/12/2010
Localisation : Région Parigote

MessageSujet: Re: agriculture familiale = resistance directe   Mar 1 Fév - 18:27

... Avec plaisir "Mak255"!

"Détroit: Nouvelles potagères:

"Sous les tours de la General Motors, la ville s’est couverte de potagers. Les Noirs de Detroit ont conservé une part de leur histoire en redécouvrant l’art du potager. Detroit, en son temps, a été la vitrine du rêve américain. Une crise violente dans les années 80 a plongé la population dans une autre ère. Devenue une ville post-industrielle, les habitants ont pris possession des friches qui se sont multipliées. Et ont créé leur potager.
"

http://www.france-info.com/chroniques-france-info-revue-xxi-2010-10-10-les-jardins-de-detroit-de-judith-perignon-490393-81-387.html


" Detroit, c’est la Motown – la Motor Town –, l’ex-ville symbole de l’American way of life.[...]. La ville et ses gratte-ciel abandonnés témoignent d’un énorme gâchis.[...]

DES PETITES GRAINES DANS LES RUINES

[...] et Detroit, peu à peu, devient un laboratoire d’écologie urbaine. The architectural Salvage Warehouse, par exemple, participe depuis 2005 à la déconstruction des logements vacants[...]
Quant aux terrains en friche, qui couvrent 30% de la surface de Detroit (c’est l’équivalent d’une ville comme San Francisco), ils font l’objet de vastes programmes d’agriculture urbaine. [...]
Des potagers à la disposition de quiconque, qui permettent d’alimenter littéralement les familles les plus pauvres, et de suppléer au manque d’épiceries ou de magasins de produits frais dans la ville.

Ces exploitations sont gérées par qui veut jardiner. [...]"Les plus âgés qui viennent de Louisiane ou du Mississipi transmettent des notions d’agriculture aux plus jeunes. [...] Ca leur permet de se rendre utile, de recréer de la solidarité entre voisins.[...]ces jardins sont une véritable bénédiction
"

http://www.france-info.com/dossiers-plongee-dans-l-amerique-d-obama-2010-10-26-detroit-de-ground-zero-a-green-city-489499-107-494.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://little-big.blog4ever.com/blog/index-274024.html
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: agriculture familiale = resistance directe   

Revenir en haut Aller en bas
 
agriculture familiale = resistance directe
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» FICHE : Crèche à Domicile ou Crèche Familiale
» SARL Familiale - Gérante salariée ou non salariée ?
» declaration au cfe
» vous êtes allées où pour l'inscription autoentrepreneur?
» سؤال موجه للاخوان الممرضين

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BANKRUN 2010 ::  Forum Francophone :: Actions-
Sauter vers: