BANKRUN 2010

Forum du site
Bankrun2010.com
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 agriculture familiale = resistance directe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Mil

avatar

Messages : 75
Date d'inscription : 23/12/2010
Localisation : Région Parigote

MessageSujet: Re: agriculture familiale = resistance directe   Mer 2 Fév - 5:23

Les fermes de Quito, sources d’aliments,
d’emplois et d’espoir, pour les habitants de la capitale équatorienne:

Plus de 460 jardins parsèment l’étroite vallée qui abrite le
district métropolitain de Quito, en Équateur. Les agriculteurs
cultivent les terres aux limites de l’ancienne ville
coloniale,[...]
Un grand jardin s’étend en surplomb d’une longue enfilade
d’immeubles d’habitation, à mi-flanc de la colline d’Itchimbía.
Les 24 personnes qui le cultivent s’occupaient auparavant
de jardins situés plus en hauteur, où ils vivaient dans des
habitations de fortune. Après une longue lutte, ces migrants
des régions rurales ont réussi à négocier avec la municipalité
non seulement la construction de leurs habitations —
qu’ils paient en versements raisonnables — mais également
l’obtention de nouvelles terres pour y installer des potagers.
« J’adore jardiner », dit Martha Rodríguez, une représentante
de l’association qu’ont récemment formée ces jardiniers.
« Cela fait partie de ma vie. Et c’est un grand
soutien pour ma famille. Je n’achète plus de légumes au
marché; j’économise autour de 10 à 15 USD par mois ».
Cet apport est d’une grande importance pour le revenu
familial, puisque Martha Rodríguez ne gagne même pas
le salaire mensuel minimum établi à 300 USD
."

http://www.idrc.ca/uploads/user-S/11456506441AU_5_quito.pdf
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://little-big.blog4ever.com/blog/index-274024.html
Mil

avatar

Messages : 75
Date d'inscription : 23/12/2010
Localisation : Région Parigote

MessageSujet: Re: agriculture familiale = resistance directe   Jeu 3 Fév - 7:30

La saison jardinatoire avançant à grands pas, je communique à qui veut/peut l'entendre l'adresse du site de Terre Vivante - éditeur du magazine "Les 4 saisons du Jardinage Bio" - référence en la matière:

http://www.terrevivante.org/

+ Rappel: Semer en février: Fèves, petits pois, poireaux, carottes, betteraves, panais, oignons, salades. [avec ça, vous aurez pas le temps de vous embêter ! Et puis, si vous arrivez à semer dans de bonnes conditions (terre bien préparée - pas d'herbe...), vous aurez une certaine tranquilité d'esprit pour vous consacrer aux cultures suivantes: c'est pas l'moment de s'tourner les pouces !!! ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://little-big.blog4ever.com/blog/index-274024.html
Mil

avatar

Messages : 75
Date d'inscription : 23/12/2010
Localisation : Région Parigote

MessageSujet: Re: agriculture familiale = resistance directe   Dim 6 Fév - 10:53

RUBRIQUE d'ANNONCES : AGRICULTURE PAYSANNE:

http://lienenpaysdoc.com/index.php?option=com_content&view=article&id=97:rubrique-dannonces-agriculture-paysanne&catid=10:actualites&Itemid=58
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://little-big.blog4ever.com/blog/index-274024.html
Mil

avatar

Messages : 75
Date d'inscription : 23/12/2010
Localisation : Région Parigote

MessageSujet: Re: agriculture familiale = resistance directe   Sam 12 Fév - 6:18

Le Bunker des Graines de l’Apocalypse

Un bunker contenant des millions de graines des plantes cultivées partout dans le monde a été crée pour protéger la biodiversité de notre planète, mais certains sont sceptiques et pensent qu’il s’agit d’une nouvelle tentative des multinationales de s’approprier et de référencer les graines cultivées partout dans le monde.


Certaines associations écologistes comme Réseau Semences Paysannes sont sceptiques quant aux raisons de la création de ce bunker. En effet, les financeurs du projet font tous partie de lobbies de l’industrie des semences dont la politique actuelle n’est pas orientée vers plus de biodiversité, mais cherchent au contraire à diminuer l’accès aux ressources génétiques vivantes actuelles et contribuent à leur anéantissement.

Ils imposent des lois qui remettent en cause les droits des paysans de conserver, utiliser, échanger et vendre les semences reproduites à la ferme. Après avoir pris gratuitement dans les champs les semences sélectionnées par les paysans, l’industrie semencière a marqué sa "propriété intellectuelle" protégée par des Certificats d’Obtentions Végétales ou des brevets.

Au nom du "libre marché", les lois interdisent peu à peu aux paysans d’échanger leurs propres semences. Elles les obligent ainsi à acheter celles de l’industrie, seules à pouvoir être inscrites dans les catalogues officiels requis pour toute vente. Dans de nombreux pays, les paysans n’ont même plus le droit de ressemer leur récolte !

Elles confortent l’abandon des politiques publiques destinées à financer les collections nationales de semences au nom de la liberté du commerce des services. Les collections qui ne sont pas simplement jetées à la poubelle sont concentrées dans d’immenses banques internationales où les semences ne sont inventoriées que par des numéros illisibles pour les paysans qui voudraient retrouver celles qui ont été prises dans leurs champs. Elles sont aussi réduites à des listes de gènes numérisées dans des ordinateurs destinés à préparer les manipulations génétiques assistées par marqueurs moléculaires.

Elles mobilisent des milliards de dollars pour financer les biotechnologies destinées à marquer les semences avec des gènes brevetés, et à les rendre stériles pour que les paysans ne puissent plus ressemer leur récolte. Le rêve fou affiché est de fabriquer la totalité des plantes de demain avec des gènes synthétiques : les nouveaux pirates espèrent ainsi n’avoir même plus besoin de la clef du coffre du Bunker de l’Apocalypse, mais seulement de celle de l’ordinateur où seront stockés la totalité des séquences génétiques des graines qui y sont enfermées...

Elles généralisent la culture des organismes génétiquement modifiés (OGM) par des stratégies commerciales agressives mettant en danger la diversité des semences fermières. Ces OGM brevetés sont aujourd’hui dispersés autour des dernières collections, dans les banques de semences et dans tous les centres d’origine et de diversification des plantes cultivées qu’ils contaminent les uns après les autres.

Guy Kastler, délégué général du Réseau Semences Paysannes
dénonce une nouvelle tentative d’appropriation du vivant par les multinationales :

"Une semence conservée dans une collection n’évolue plus alors que celle qui est cultivée s’adapte sans cesse à son environnement. Pourquoi conserver une graine pendant 10 ou 15 ans, alors qu’on sait qu’elle ne pourra pas être replantée et qu’elle perdra de toute façon sa capacité germinatoire ? L’objectif derrière est sans doute davantage de "numériser les collections", de les séquencer génétiquement dans le but de créer plus tard des plantes synthétiques. Ce qui faciliterait leur brevetage
."

http://www.agoravox.tv/actualites/environnement/article/le-bunker-des-graines-de-l-29204
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://little-big.blog4ever.com/blog/index-274024.html
Mil

avatar

Messages : 75
Date d'inscription : 23/12/2010
Localisation : Région Parigote

MessageSujet: Re: agriculture familiale = resistance directe   Dim 13 Fév - 18:40

Les annonces de Campagnes Solidaires (Confédération Paysanne)

Des annonces sont publiées chaque mois dans Campagnes solidaires. Vous trouverez ci-dessous celles concernant l'installation, la transmission ou l'association, 15 jours après leur parution papier. D'autres types d'annonces sont publiées dans le mensuel.

http://www.confederationpaysanne.fr/les_annonces_de_campagnes_solidaires_11.php
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://little-big.blog4ever.com/blog/index-274024.html
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: agriculture familiale = resistance directe   

Revenir en haut Aller en bas
 
agriculture familiale = resistance directe
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» FICHE : Crèche à Domicile ou Crèche Familiale
» SARL Familiale - Gérante salariée ou non salariée ?
» declaration au cfe
» vous êtes allées où pour l'inscription autoentrepreneur?
» سؤال موجه للاخوان الممرضين

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BANKRUN 2010 ::  Forum Francophone :: Actions-
Sauter vers: